VIH-SIDA

Suivi

Virus du SIDA (VIH) et maladies cardiovasculaires: quel lien?

Avec la durée de vie des patients qui s'allonge, de nouveaux effets secondaires liés aux trithérapies apparaissent. Parmi ceux-ci, les risques de maladies cardiovasculaires comme l'infarctus du myocarde ou l'accident vasculaire cérébral. Ils seraient liés à une toxicité directe du virus. Les patients en arrêt thérapeutique présentent, d'ailleurs, un risque accru de maladie cardiovasculaire indépendant de l'immunodépression sous-jacente.

Autre cause de ce risque augmenté: certains antirétroviraux perturberaient le métabolisme (la gestion) des lipides (graisses), ce qui augmenterait le taux de cholestérol et donc le risque de maladies cardiovasculaires.

Ecrit par Thomas CoucqLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
En Vidéos
Le cycle viral du VIH
Publicité
Les maladies de A à Z