VIH-SIDA

Suivi

Virus du SIDA (VIH) et troubles cognitifs

Des troubles cognitifs au quotidien

Le VIH est un virus «neurotrope»: il colonise très précocement le système nerveux central (cerveau et moelle). Avant les traitements antirétroviraux, les patients développaient fréquemment une démence proche de celle de la maladie d’Alzheimer.

À l’heure actuelle, le virus peut provoquer des troubles cognitifs qui sont beaucoup plus légers qu’auparavant. Ces troubles interfèrent néanmoins avec les activités de la vie quotidienne: oublis, troubles de la mémoire à court terme, troubles de la coordination…

Comment poser le diagnostic?

Le diagnostic de troubles cognitifs liés à l'infection VIH peut être complexe. La présence de symptômes ne permet en effet pas d'affirmer avec certitude que de tels troubles sont présents. Certains examens sont donc nécessaires afin de pouvoir poser le diagnostic avec certitude: ponction lombaire afin de repérer la présence du virus dans le système nerveux central, IRM (imagerie par résonance magnétique) cérébral, tests cognitifs... Ces derniers, réalisés par des psychologues spécialisés, permettent par exemple de tester la mémoire, mais aussi les capacités de planification, d'organisation...

Ecrit par Thomas Coucqlire le chapitre suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
vih-troubles-cognitifs-hiv-cognitieve-functiestoornissen
Témoignages
Une adaptation de la thérapie en cas d’infection par le VIH bien contrôlée | Therapie-aanpassing bij goed gecontroleerde hiv-infectie
Dr Sabine Allard, Aidsreferentiecentrum (…)
Traitement du VIH: gare aux interactions! | Hiv-behandeling: opgelet voor interacties!
Dr Éric Florence, responsable du (…)
Dr Jean-Christophe Goffard, Chef de (…)
journee-mondiale-sida-toujours-present-wereld-aids-dag-nog-altijd-niet-uitgeroeid_238x120
Joëlle Defourny, directrice de l' (…)
En vidéos
Le cycle viral du VIH
Publicité
Les maladies de A à Z