Complications

Douleurs post-zostériennes

Des douleurs parfois violentes

Après la disparition des vésicules caractéristiques du zona, la douleur peut encore persister pendant un à deux mois. Par la suite, la douleur disparaît chez la plupart des patients, mais pas chez tous. Chez 15 à 30% des patients, des douleurs parfois violentes vont persister plus de trois mois après l'épisode de zona.

Influence de l'âge

L'âge est un facteur de risque pour les douleurs post-zostériennes. 50% des plus de 60 ans souffriront de douleurs post-zostériennes et 75% des plus de 75 ans!

Les douleurs post-zostériennes, au vu de la souffrance dont elles peuvent être responsables, sont un vrai enjeu pour la qualité de vie des patients.

Nature de la douleur

Chez certains patients, la douleur est continue sous forme de brûlures, picotements, fourmillements. Tandis que d'autres la ressentent plutôt en crises: coups de poignard, décharges électriques... Souvent, les patients décrivent ces douleurs comme vives et intolérables. Le port de vêtements ou le contact de draps sur les zones douloureuses est parfois insupportable.

Qualité de vie

Ces douleurs post-zostériennes ont une influence importante sur la qualité de vie et peuvent induire dépression et parfois même suicide. Elles ne doivent donc pas être prises à la légère.

Lire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Les maladies de A à Z