backtotop

Acné: un diagnostic lié à l’apparition de dépression

Le risque de souffrir d’une dépression augmente fortement pendant la première année qui suit le diagnostic de l’acné. La probabilité à ce moment-là est en effet de 18,5 % chez les personnes atteintes d’acné, contre 12 % dans la population générale. C’est ce qu’indique une étude réalisée au Royaume-Uni.

Cette maladie de la peau, sans gravité mais souvent difficile à vivre, voire réellement handicapante socialement, peut avoir un impact très sérieux sur la santé mentale et le bien-être de ceux et celles qu’elle atteint.

L’acné a un impact sévère sur la santé mentale

L’étude indique que l’acné n’induit pas qu’un sentiment de déprime, mais peut également déclencher de réelles dépressions. Elle montre aussi que c’est bien la maladie elle-même qui cause ces problèmes, et non son traitement (qui avait été pointé du doigt dans le passé).

En savoir plus sur Acné
Publicité
Suggestion d’articles
L’acné : traitement et hygiène sur mesure

Le traitement de l'acné est différent selon le type de lésions : prédominance de comédons ou prédominance (…)

Acné - Traitements de l'acné - L’acné : traitement et hygiène sur mesure
J’en ai trop marre de mon acné

Je n’ai plus confiance en moi J’en ai vraiment ras-le-bol. Je sais bien que l’acné (…)

J’en ai trop marre de mon acné