backtotop

Alcoolisme : quand parle-t-on d'abus d'alcool?

Alcoolisme - Comprendre - A partir de quand parle-t-on d'abus d'alcool?

A partir de quand parle-t-on d'abus d'alcool?

Abus d'alcool, binge drinking, dépendance, alcoolisme? Les consommations excessives d'alcool sont nombreuses: quelles sont les limites à respecter?

Boire modérément: la règle de trois

Si vous êtes un homme, ne buvez pas en moyenne plus de trois verres d'alcool par jour (max. 21 verres par semaine). Si vous êtes une femme, ne buvez jamais plus de deux verres par jour (max. 14 verres par semaine). Il s'agit de verres standard: un verre de bière, un verre de vin et un verre de boisson forte servis dans un verre approprié contiennent plus ou moins la même quantité d'alcool. Ne buvez pas plus de 5 verres (homme) ou 3 verres (femme) à la fois. Ne buvez pas d'alcool au moins deux jours par semaine.

Faire la fête en toute sécurité pour les moins de 18 ans

Pour les jeunes, la règle est la suivante: pas de boisson forte avant 18 ans et pas d'alcool avant 16 ans. Entre 16 et 18 ans, il est recommandé de ne pas boire d'alcool plus de deux jours par semaine et de ne pas en faire une habitude hebdomadaire. Pour les garçons dans cette tranche d'âges, le maximum est de deux verres à la fois; pour les filles le maximum est de un à deux verres à la fois.

Types de consommation d'alcool problématique

  • L'abus d'alcool: plus de 4 verres par jour pour les femmes et plus de 6 verres par jour pour les hommes.
  • Le binge drinking (biture express) consiste à boire beaucoup d'alcool en peu de temps: pour les hommes au moins cinq verres sur deux heures de temps, pour les femmes au moins quatre verres.
  • La dépendance à l'alcool: la personne ne peut plus vivre sans alcool. Cette dépendance se caractérise par des symptômes de manque, le fait de devoir boire toujours plus pour un même effet (tolérance), le fait de ne penser qu'à l'alcool, de négliger toutes les autres activités, de boire plus que ce qu'on en avait l'intention, de continuer à boire contre toute logique.
Publicité

Alcoolisme: faits et chiffres

Le Belge aime boire un petit verre

En 2006, le Belge a bu en moyenne 89 litres de bière, 25 litres de vin et 3,4 litres d'alcool, soit 8,5 litres d'alcool pur au total. Des chiffres qui nous placent dans la moyenne européenne.

Homme/femme

13% des hommes et 6% des femmes boivent trop. On observe le plus grand nombre d'alcooliques dans la tranche d'âges des 45-54 ans. Les personnes ayant fait des études supérieures boivent plus souvent de l'alcool (93,5%) que les personnes moins éduquées (70,5%).

L'alcool et les jeunes

La consommation d'alcool enregistre sa plus forte augmentation entre 15 et 16 ans. Un quart des garçons ont bu leur premier verre à 11 ans ou plus jeunes. Chez les filles, ce chiffre est réduit de moitié. Quatre jeunes entre 15 et 16 ans sur dix ont bu au moins cinq verres d'une boisson alcoolisée lors de leur dernière sortie. Les jeunes associent plus souvent que les adultes l'alcool à d'autres drogues, comme la marihuana et l'ecstasy.

Alcoolisme - Comprendre - Alcoolisme: faits et chiffres
Publicité

Les effets de l'alcool

De la sociabilité à la perte de contrôle...

Les personnes qui ne boivent pas régulièrement, les personnes âgées et les jeunes peuvent éprouver fortement les effets de l'alcool, même après quelques verres. Le stress et la fatigue mènent plus rapidement à l'ivresse. Chez les personnes en surpoids, le taux d'alcool dans le sang grimpe aussi plus facilement. C'est aussi valable pour les femmes. Après un repas, l'alcool passe plus lentement dans le sang. Mais les effets de l'alcool sont surtout fonction de la quantité consommée.

La gueule de bois vient plus tard

Mal de tête lancinant, nausée, soif intense, sueur, tremblement, anxiété et irritabilité sont le prix à payer pour une soirée bien arrosée. Boire beaucoup d'eau et prendre un solide petit-déjeuner peuvent apporter un certain soulagement, de même que manger beaucoup de fruits frais. Le jus de fruit rééquilibre le taux d'acidité dans le sang. La gueule de bois disparaît généralement après 8 à 24 heures.

Alcoolisme - Comprendre - Les effets de l'alcool

Lire la suite: Quels sont les facteurs de risque de l'alcoolisme?

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.