backtotop
News

Publié le 05/02/2021

Obésité: elle aggraverait les effets de la maladie d’Alzheimer

Obésité: elle aggraverait les effets de la maladie d’Alzheimer

L’obésité est délétère pour notre cerveau et pourrait exacerber les effets de la maladie d’Alzheimer, selon une étude de l’Université de Sheffield publiée dans le Journal of Alzheimer's Disease Reports.

Publicité

L'obésité pourrait en effet contribuer à la vulnérabilité des tissus neuronaux. Le maintien d'un IMC normal pourrait donc aider à préserver la structure du cerveau chez des patients souffrant de démence légère.

Les résultats, publiés dans le Journal of Alzheimer's Disease Reports, soulignent également l'impact que pourrait avoir le surpoids à la quarantaine sur la santé du cerveau à un âge plus avancé. « La prévention joue un rôle important dans la lutte contre la maladie d’Alzheimer », précise l'auteure principale de l'étude, le professeur Annalena Venneri, du Neuroscience Institute de l'Université de Sheffield et du NIHR Sheffield Biomedical Research Centre. « Il est important de souligner que cette étude ne démontre pas un lien de causalité entre obésité et maladie d'Alzheimer. Elle montre par contre que le surpoids est un fardeau supplémentaire pour la santé du cerveau et qu'il peut exacerber la maladie. »

« Les maladies qui provoquent la démence, comme la maladie d'Alzheimer et la démence vasculaire, débutent de nombreuses années avant le diagnostic. Attendre la soixantaine pour perdre du poids est donc trop tard », conclut-elle.

En savoir plus sur Alzheimer
Publicité
Suggestion d’articles
Quels liens entre obésité et croissance chez l’enfant?

Chez l’enfant, l’obésité induit une croissance plus précoce. Ceci serait dû à une surproduction d’insuline, l’ (…)

Quels liens entre obésité et croissance chez l’enfant?
Insuffisance rénale: le poids de l'obésité!

De 2 à 7 fois plus de risques D'après de récentes études, les personnes en (…)