1 Comment poser le diagnostic de maladie d'Alzheimer? | MediPedia
backtotop

Comment poser le diagnostic de maladie d'Alzheimer?

Alzheimer - Diagnostic - Comment savoir s’il s’agit de la maladie d’Alzheimer?

Comment savoir s’il s’agit de la maladie d’Alzheimer?

Examen clinique

Aucun examen sanguin (marqueur biologique) ni radiologique du cerveau ne permet de poser le diagnostic de maladie d'Alzheimer avec une certitude absolue même si de nombreuses recherches actuelles laissent penser que certaines analyses du liquide céphalo-rachidien (obtenu par ponction lombaire) ou sanguines permettront dans un avenir proche d’aider au diagnostic.
C'est donc avant tout l'histoire du patient, racontée par lui, mais essentiellement rapportée par son entourage, qui orientera le médecin vers le diagnostic de maladie d'Alzheimer. Une dégradation progressive des fonctions intellectuelles est en effet le point commun à tous les patients. Le médecin pratiquera également un examen physique et demandera, s'il l'estime nécessaire, un examen neuropsychologique (examen des fonctions intellectuelles par un psychologue spécialisé).

Scanner et prise de sang

Les examens complémentaires tels qu'une prise de sang ou un scanner cérébral permettront avant tout de s'assurer qu'il n'existe pas une autre maladie responsable des symptômes: hypothyroïdie, thrombose cérébrale (accident vasculaire cérébral), tumeur...

Publicité

Les tests neuropsychologiques dans le diagnostic d’Alzheimer

Le Mini Mental State Examination

S'il n'existe pas de marqueur biologique spécifique de la maladie d'Alzheimer, le médecin dispose de plusieurs outils pour orienter le diagnostic, dont un test, le MMSE [MINI MENTAL STATE EXAMINATION], qui est pratiqué de manière systématique au moment du dépistage mais surtout lors du suivi de la maladie.
Il s'agit d'un test simple, composé de questions, qui permet d'évaluer les fonctions cognitives et d'identifier d'éventuels problèmes de mémoire, de langage, d'attention, d'orientation dans l'espace et le temps, d'apprentissage et de raisonnement. Le score maximal est de 30/30: lorsqu'il est inférieur à 24, on le considère comme clairement anormal. Néanmoins, l'âge et le niveau socioculturel doivent être pris en considération dans l'interprétation du résultat.
Ce test permet également de suivre l'évolution de la maladie d'Alzheimer: de 10 à 19, les médecins parlent de stade modéré; en dessous de 10, de stade sévère.

Les autres tests des fonctions cognitives

Parfois, au début de la maladie, l'ensemble des questions du test MMSE ne met en évidence qu'une, deux voire trois erreurs, alors que la famille et l'entourage du patient se plaignent clairement d'une dégradation des fonctions cérébrales. Le médecin peut alors avoir recours à l'aide d'un psychologue spécialisé en neuropsychologie. Ce psychologue fera passer une série de tests spécifiques afin d'évaluer de manière approfondie la mémoire et les capacités de raisonnement. Ce n'est parfois qu'après 2 ou 3 heures de tests que le diagnostic de maladie d'Alzheimer pourra être posé avec plus de certitude.

Alzheimer - Diagnostic - Les tests neuropsychologiques dans le diagnostic d’Alzheimer
Publicité

Quand la dépression ressemble à la maladie d'Alzheimer

La dépression est une maladie relativement fréquente chez la personne âgée, et dont le diagnostic n'est pas toujours facile à poser. Ainsi, une perte d'énergie, un manque d'initiative, un repli sur soi sont des symptômes classiques de dépression... qui se retrouvent aussi dans la maladie d'Alzheimer!
Quand viennent s'ajouter des troubles de la mémoire, des confusions dans les dates et des problèmes de comportement, le diagnostic devient très compliqué.

Alzheimer - Diagnostic - Quand la dépression ressemble à la maladie d'Alzheimer

Ecrit par Genovefa EtienneLire la suite: Les traitements de la maladie d'Alzheimer

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.