Zoom

Un mode de vie sain pour une vie plus longue | Gezond leven om langer te leven

Un mode de vie sain pour une vie plus longue

Poids sain, activité physique, alimentation équilibrée: les patients atteints d’un cancer colorectal qui optent pour un mode de vie sain après leur diagnostic ont davantage de chances de vivre plus longtemps et présentent moins de risques de récidive.

Mode de vie et prévention du cancer: quel lien?

Il est actuellement largement reconnu qu’un mode de vie sain joue un rôle dans la prévention de plusieurs cancers et notamment dans celle du cancer colorectal. Une alimentation saine, une faible consommation d’alcool, un poids santé (c’est-à-dire avec un IMC* compris entre 18,5 et 25), une activité physique régulière constituent des facteurs protecteurs contre le cancer colorectal. Différentes études vont d’ailleurs dans ce sens:

  • l’étude EPIC1, menée sur environ 500.000 personnes au sein de dix pays européens, a par exemple démontré que le risque de cancer colorectal était plus élevé d’un tiers chez les personnes mangeant plus de 160 grammes par jour de viande de boucherie, comparé à ceux qui en consomment moins de 20 grammes. Le rôle protecteur de la consommation de poisson a aussi été mis en lumière par cette étude;
  • un rapport de 20112 du World Cancer Research Fund a confirmé la diminution du risque de cancer colorectal chez les personnes physiquement actives, par rapport aux personnes plus sédentaires, et reconnaît le surpoids et l’obésité comme facteurs de risque du cancer colorectal.

*L’IMC se calcule en divisant le poids en kilos par la taille en m2.

Le mode de vie influe sur les chances de survie

Une étude3 a récemment démontré qu’en plus de son rôle préventif dans la survenue du cancer, un mode de vie sain aide à prolonger la survie chez les patients diagnostiqués avec un cancer colorectal et à réduire le risque de récidive. Trois paramètres ont été pris en compte:

  • le maintien d’un poids santé,
  • la pratique d’une activité physique régulière,
  • l’adoption d’une alimentation riche en céréales complètes, en fruits et en légumes, et pauvre en viande rouge ainsi qu’en charcuterie.

Les chercheurs ont démontré que les patients ayant suivi le plus scrupuleusement ces consignes durant les sept ans de l’étude avaient 42% de risques de décès en moins et présentaient également moins de risques de récidive.

Un complément aux traitements classiques

Un mode de vie sain ne représente pas une solution alternative aux traitements classiques du cancer colorectal, mais un complément à ceux-ci. Les participants à cette étude avaient d’ailleurs tous subi un traitement chirurgical, ainsi qu’une chimiothérapie.


1 Norat T, Bingham S, Ferrari P, Slimani N, Jenab M, Mazuir M, Overvad K, Olsen A, Tjonneland A, Clavel F, Boutron-Ruault MC, et al. Meat, fish, and colorectal cancer risk. The European prospective investigation into cancer and nutrition. J Natl Cancer Inst 2005 ; 15 : 906-16.

2 World Cancer Research Fund / American Institute for Cancer Research; Colorectal Cancer 2011 Report: Food, Nutrition, Physical Activity and the Prevention of Colorectal Cancer; Washington D.C. AICR, 2011

3 American Society of Clinical Oncology (ASC0). ASCO 2017: Healthy lifestyle after colon cancer diagnosis helps extend survival.

Publicité
Les maladies de A à Z