Traitements

La chirurgie

La chirurgie est généralement proposée lorsque la tumeur est localisée (limitée à l’estomac), opérable et que le patient ne présente pas de contre-indication à l’opération chirurgicale ou à l’anesthésie.

En fonction du type de tumeur, de sa localisation et de son extension, la chirurgie sera plus ou moins invasive et étendue.

  • La gastrectomie totale: la plupart du temps, le chirurgien effectue une gastrectomie totale, c’est-à-dire une ablation de l’ensemble de l’estomac. Le chirurgien rétablit ensuite la continuité digestive en rattachant la partie inférieure de l’œsophage au début de l’intestin grêle. Les ganglions lymphatiques situés autour de l’estomac sont également enlevés (curage ganglionnaire). Si d’autres organes ont été envahis par la tumeur (comme la rate ou le pancréas), le chirurgien procédera aussi à leur ablation si celle-ci est faisable.
     
  • La gastrectomie partielle: le chirurgien peut aussi décider de retirer uniquement la partie de l’estomac touchée par la tumeur. Cette opération est appelée gastrectomie partielle. Les cancers situés sur la partie moyenne ou basse de l’estomac (près du pylore) se traitent généralement par gastrectomie partielle (à l’exception des cancers de forme diffuse comme la linite gastrique): une partie, souvent conséquente, de l’estomac est enlevée et la partie restante est rattachée à l’intestin grêle. Plus rarement, la gastrectomie partielle est envisagée chez les personnes souffrant d’un cancer du cardia. La partie haute de l’estomac est alors enlevée et le reste rattaché à l’œsophage.
     
  • Pour les petites tumeurs débutantes, une mucosectomie par voie endoscopique peut être proposée: cette intervention est réservée aux cancers localisés et superficiels (limités à la muqueuse). La mucosectomie consiste à retirer les lésions malignes de la muqueuse par voie endoscopique: le gastroentérologue réalise par les voies naturelles (abord endoscopique comme la réalisation d’une endoscopie) une excision de la tumeur à l’aide d’instruments miniaturisés.

Parfois, la chirurgie peut être pratiquée à titre palliatif (les métastases ne sont alors pas retirées) pour diminuer la progression de la tumeur et/ou pour soulager les symptômes liés au cancer (hémorragie, obtruction digestive de la tumeur, perforation).

Lire l’article suivant

Publicité
Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
La chirurgie du cancer de l’estomac | Chirurgie bij maagkanker
Les maladies de A à Z