backtotop

Comment reconnaître un carcinome basocellulaire?

Carcinome basocellulaire - Symptômes - Caractéristiques typiques du carcinome basocellulaire

Caractéristiques typiques du carcinome basocellulaire

L’aspect nacré est caractéristique d’un carcinome basocellulaire. La lésion ressemble à un petit nodule au centre creux, de couleur rose ou rouge, dont le bord présente des proéminences transparentes et brillantes.

On peut observer de petits vaisseaux ramifiés à sa surface. Certaines zones de la lésion peuvent être bleuâtres ou brunes.

Les très grands carcinomes basocellulaires peuvent présenter des croûtes ou une exsudation (sortie de liquide). Parfois, ils peuvent provoquer des démangeaisons ou des douleurs.

Les modifications par rapport à la peau normale peuvent également être minimes: une tache plate, de consistance ferme, légèrement colorée, comparable à une plaque d’eczéma, qui ne chatouille généralement pas.

Une plaie tenace qui ne guérit pas peut indiquer le développement d’un carcinome basocellulaire.

Publicité
Carcinome basocellulaire - Symptômes - Caractéristiques typiques du carcinome basocellulaire

Où se localisent les carcinomes basocellulaires?

Le visage dans 90% des cas

Les carcinomes basocellulaires se développent sur des zones exposées au soleil, donc surtout la tête et le cou. Plus de 90% touchent le visage. Ainsi, le nez, l’angle interne de l’œil, les oreilles et les tempes sont les endroits de prédilection.

Ces cancers cutanés peuvent cependant aussi toucher le tronc (peau au niveau du thorax et du dos). Dans ce cas, ils peuvent être très nombreux, par exemple en cas d’ingestion prolongée d’arsenic.

Extension et récidive du carcinome basocellulaire

Les carcinomes basocellulaires grandissent lentement et métastasent rarement. Lorsque c’est le cas, l’extension vers les tissus sous-jacents et les os peut causer d’importants dégâts, par exemple au niveau de l’œil, si la lésion n’est pas traitée à temps.

Une récidive au même endroit qu’une tumeur déjà traitée est aussi possible. En outre, une personne ayant déjà souffert d’un carcinome basocellulaire court un risque accru de récidive (apparition d’un nouveau cancer cutané) dans un délai de 5 ans.

Carcinome basocellulaire - Symptômes - Où se localisent les carcinomes basocellulaires?
Publicité

Ecrit par Dr Michelle CooremanLire la suite: Comment pose-t-on le diagnostic de carcinome basocellulaire?

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.