backtotop
News
Le Covid-19 peut endommager le cerveau, même chez les jeunes patients ne présentant aucun autre symptôme.

Le Covid-19 peut endommager le cerveau, même chez les jeunes patients ne présentant aucun autre symptôme.

Il est de plus en plus évident que le coronavirus peut causer des problèmes neurologiques.

Publicité

Il est de plus en plus évident que le coronavirus peut causer des problèmes neurologiques, y compris des AVC. Il est frappant de constater que ce sont souvent les personnes en dessous de la cinquantaine qui sont touchées et qui ne présentent pas les symptômes du virus avant d'avoir subi un AVC. Les chercheurs ne savent pas encore pourquoi, alors que la réponse à cette question est importante pour le traitement. Au début de la pandémie, ce sont surtout les dommages causés par le virus aux organes respiratoires qui ont retenu l'attention, mais même à cette époque, on a signalé des dommages au cerveau. Certains patients étaient très confus et désorientés, d'autres souffraient d'encéphalite et d'inflammation du tissu cérébral, d'autres encore de lésions de la myéline. Entre-temps, on signale de plus en plus souvent des troubles neurologiques, et un certain nombre d'autres affections ont été ajoutées à la liste des plaintes : maux de tête, pertes de mémoire, pertes d'odorat et de goût, et accidents vasculaires cérébraux - dommages causés à une ou plusieurs parties du cerveau par des saignements ou parce que l'apport sanguin à ces parties a été réduit ou coupé. La revue Nature a donc pensé qu'il était temps de dresser la liste de tout ce que nous savons sur le phénomène, mais aussi de ce que nous ignorons. Après tout, plusieurs questions importantes demeurentsans réponses : combien de patients développent des troubles neurologiques et, surtout, ces troubles sont-ils causés par une infection du cerveau par le coronavirus ou sont-ils le résultat d'une réaction violente du système immunitaire à une infection contractée ailleurs ? Selon une étude de l'Université du Western Ontario, près de la moitié des patients de moins de 50 ans ayant subi une attaque cérébrale ne présentaient aucun autre symptôme visible du virus avant cette dernière. « L'une des conclusions les plus étonnantes de cette étude est que de nombreux patients de moins de 50 ans étaient complètement asymptomatiques lorsqu'ils ont eu un accident vasculaire cérébral dû au Covid-19. Cela signifie que chez ces patients, l'attaque était le premier symptôme de la maladie », a déclaré le professeur Luciano Sposato, spécialiste des attaques vasculaires cérébrales à la Western University.

En savoir plus sur Coronavirus
Publicité
Suggestion d’articles
Coronavirus: une influence du groupe sanguin?

Et si le groupe sanguin influençait la probabilité de contracter le coronavirus? Une étude chinoise s’est (…)

Coronavirus: une influence du groupe sanguin?
Coronavirus: pouvez-vous allaiter votre bébé?

À Wuhan, en Chine, le lait maternel de 6 femmes atteintes du coronavirus a été analysé. Résultat: aucun lait n’ (…)

Coronavirus: pouvez-vous allaiter votre bébé?