backtotop

Quels traitements contre le coronavirus?

Quels traitements contre le coronavirus?

Dans le contexte de la pandémie, la science avance à grands pas! Moins d’un an après le premier clonage d’un coronavirus, un vaccin contre la COVID-19 a été autorisé dans l’Union européenne fin décembre 2020. Ils sont désormais plusieurs. En parallèle, dans les hôpitaux, les traitements dits «symptomatiques» s’affinent.
 

En Belgique, les premières vaccinations contre la COVID-19 ont pris place le lundi 28 décembre 2020 dans trois maisons de repos du pays. Cela faisait alors moins d’un an que des chercheurs australiens avaient réussi à cloner un coronavirus en vue de le partager avec la communauté scientifique internationale, dans l’espoir de démarrer rapidement des essais cliniques!

À l’heure d’écrire ces lignes, les trois vaccins administrés en Belgique sont ceux de Pfizer BioNtech, Moderna et AstraZeneca. Présentation par le Pr Bernard Vandercam, Infectiologue aux Cliniques Universitaires Saint-Luc (Bruxelles), qui dresse un parallèle avec le vaccin «classique» contre la grippe saisonnière.

«Les vaccins anti- COVID-19 de Pfizer BioNtech et de Moderna sont des vaccins à ARNm, alors que celui d’AstraZeneca est un vaccin à base d’ADN. Pour le vaccin contre la grippe, la vaccination consiste à vous injecter directement un morceau de la surface du virus, une protéine appelée Hémagglutinine. Le système immunitaire va réagir contre cette protéine et fabriquer des anticorps pour se protéger contre le virus de la grippe. Chez le SARS-Cov-2 (COVID-19), on retrouve à la surface du virus une protéine appelée Spike. Pour le vaccin d’AstraZeneca, l’information nécessaire pour fabriquer la protéine Spike est contenue dans de l’ADN. Cet ADN est inséré dans un adénovirus. Pour les vaccins de Pfizer BioNtech et de Moderna, cette information est de l’ARNm et est enveloppée dans une nanoparticule de graisse.»

Que se passe-t-il après injection de ces vaccins anti-COVID-19?

«L’ARNm (Pfizer BioNtech, Moderna) ou l’ADN (AstraZeneca) pénètre dans vos cellules et, c’est la cellule elle-même qui va fabriquer la protéine du virus. Votre organisme va ensuite développer une immunité contre cette protéine Spike et bloquer l’entrée du virus. La vaccination contre la grippe saisonnière va avoir un effet protecteur modéré de l’ordre de maximum 70% chez les sujets jeunes avec, chez les personnes âgées des réponses moins élevées. Avec les vaccins anti-COVID-19 actuellement administrés en Belgique, la protection est bien plus importante: de l’ordre de 95% pour les vaccins à ARNm. Et on commence à voir dans certains pays une nette baisse des hospitalisations depuis le début des campagnes de vaccination», précise le Pr Bernard Vandercam.

En parallèle à la vaccination, l’essentiel des soins consiste en des traitements dits «symptomatiques», qui visent donc à soulager et traiter les symptômes (fièvre, difficultés respiratoires, etc.).

  • Pour les cas légers de coronavirus, le paracétamol est privilégié pour lutter contre la fièvre.
  • Pour les personnes hospitalisées, victimes de formes plus aiguës de la COVID-19, les médecins ont adopté certaines molécules ayant fait leur preuve lors de précédentes crises sanitaires, comme le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) ou le virus Ebola.
  • Même si le SARS-CoV-2 est un virus, des antibiotiques pourront également être prescrits pour endiguer toute co-infection bactérienne.
  • Selon la gravité de leur situation, les personnes infectées seront placées sous assistance respiratoire.
Publicité
Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Covid-19 / Coronavirus - Traitements - Quels traitements contre le coronavirus?
Publicité