backtotop

Cortisone: pour quelles maladies?

Cortisone: pour les allergies et/ou les affections des voies respiratoires

La cortisone a un puissant effet anti-inflammatoire en cas de maladies des voies respiratoires.

Cortisone et rhinite allergique chronique

En cas de rhinite allergique chronique, un allergologue peut prescrire des corticoïdes en spray nasal ou en comprimés, souvent en complément d’antihistaminiques.

Cortisone et asthme

La prise en charge de l’asthme repose toujours sur les anti-inflammatoires. Mais les combinaisons de médicaments, leur dosage et les conseils pour limiter les risques de crise sont individualisés. Les corticoïdes inhalés restent le médicament que la plupart des asthmatiques doivent prendre 1 à 2 fois par jour. Ils tapissent les parois des bronches, limitent leur gonflement et réduisent ainsi l’inflammation à l’origine de la toux et de l’essoufflement. Le médicament agit de façon progressive et durable.

Cortisone et bronchite, pneumonie...

Le recours à un inhalateur à base de cortisone pourra également être prescrit en cas de bronchite (chronique ou pas), de pneumonie (en plus d’une antibiothérapie si elle est d’origine bactérienne), pour des quintes de toux particulièrement longues, voire invalidantes et fréquentes (laryngite, etc.).

Écrit par Barbara SimonLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Inflammation traitée par la cortisone - Quelles maladies? - Cortisone: pour les allergies et/ou les affections des voies respiratoires