backtotop
News

Publié le 14/04/2021

La perte auditive: dommage collatéral de la COVID-19

La perte auditive: dommage collatéral de la COVID-19

Plus d’un an après l’apparition de la COVID-19 en Europe, on en sait déjà beaucoup plus sur l’évolution de la maladie et ses symptômes fréquents comme la toux, la fièvre, la fatigue, les maux de tête et les problèmes respiratoires. Mais, à côté de ces symptômes généraux, de plus en plus d’autres, qui pourraient être liés à la COVID-19, émergent. Le coronavirus serait ainsi aussi associé à des lésions auditives.

Publicité

Des symptômes respiratoires modérés aux lésions organiques critiques dont les suites peuvent perdurer, telle est la variabilité du tableau clinique individuel de la COVID-19. Voilà qui complexifie la prédiction de l’effet exact de l’infection. Mais, plus les scientifiques se penchent sur la question, plus ils découvrent des informations à ce propos. Une étude récente a ainsi révélé qu’un patient COVID-19 sur 10 subit une perte auditive(1).

Quel est le lien entre COVID-19 et lésion auditive?

Lors de la contamination, le virus de la COVID-19 s’attaque à différents types de cellules, dont aussi les cellules épithéliales (la couche cellulaire externe) de l’oreille moyenne. Bien qu’on ne formule encore à l’heure actuelle que des suppositions quant au mécanisme exact, on soupçonne toutefois que le virus provoque une inflammation de l’oreille moyenne. Ce type d’infection peut entraîner la destruction des cellules et une accumulation de liquide dans l’oreille moyenne, ce qui a déjà été lié précédemment à une lésion auditive(2). La COVID19 peut donc être à la base d’une perte auditive, associée ou non à des acouphènes (bourdonnements d’oreille), des vertiges (étourdissements) et une otalgie (sensations douloureuses dans l’oreille).

Quel est l’impact de la COVID-19 sur une lésion auditive déjà présente?

Que se passe-t-il si, avant d’avoir contracté la COVID-19, vous souffriez déjà d’une perte auditive? Le virus de la COVID-19 peut-il l’agraver? La réponse à cette question en est aussi au stade des balbutiements. Des patients atteints d’acouphène ont indiqué que leur maladie s’est agravée avec la COVID-19, mais ce n’est pas le cas pour tout le monde(3). Il faut noter par ailleurs que ce n’est pas uniquement l’effet de l’infection même, mais que cela peut aussi être une conséquence de la modification du milieu de vie en raison de la pandémie. Par exemple: adaptation des conditions de travail avec davantage de télétravail, moins de contacts sociaux, garde des enfants à la maison. Le stress, les troubles anxieux, la dépression, le manque de sommeil et l’irritation provoqués par ces nouvelles conditions de vie contribuent aussi à l’agravation des symptômes de l’acouphène.

Quel est l’effet des masques buccaux sur l’audition?

Indépendamment des conséquences directes de la COVID-19, des effets indirects peuvent aussi nuire considérablement aux malentendants. Le port du masque étouffe notre voix et nous rend moins compréhensibles. Hausser le ton permet de résoudre en partie ce problème, mais les personnes qui communiquent principalement par le langage des signes et la lecture sur les lèvres n’ont malheureusement pas d’alternative(4). Si le port du masque est une bénédiction pour lutter contre la propagation du virus, c’est aussi une malédiction pour les personnes appareillées. Leur prothèse auditive peut être accidentellement arrachée lors du retrait du masque et tomber par terre avec toutes les conséquences que cela peut entraîner.

Que faire en cas de perte auditive après une infection au coronavirus?

Il est actuellement difficile d’estimer l’évolution future d’une perte auditive après contamination au coronavirus. Il vous est toutefois fortement recommandé de consulter votre médecin si vous pensez être dans ce cas. Le traitement précoce d’une perte de l’audition induite par un virus peut en effet avoir un effet positif et éviter d’éventuelles lésions supplémentaires.

En savoir plus sur Covid-19 / Coronavirus
Publicité