backtotop

Le déficit cognitif léger (MCI) au quotidien

Déficit cognitif léger (MCI) - Vie quotidienne - MCI: peut-on maintenir des activités normales?

MCI: peut-on maintenir des activités normales?

Les troubles cognitifs caractéristiques du MCI n'ont pas d'impact important sur la vie quotidienne. Cela signifie qu'une personne atteinte d'un MCI peut encore en grande partie effectuer de façon autonome ses activités de la vie journalière (ADL ou Activities of Daily Living, à savoir se laver et s'habiller seule se rendre seule aux toilettes, se déplacer seule chez elle, être continente, se nourrir seule, etc.), ainsi que les activités clés de la vie journalière (Instrumental Activities of Daily Living (IADL, utiliser le téléphone seule, faire des courses, préparer le repas, faire le ménage, faire la lessive, se déplacer en dehors de la maison, prendre ses médicaments, gérer son argent, etc.). Toutefois, le patient atteint d'un MCI pourrait avoir besoin de l'aide d'un proche pour réaliser certaines tâches IADL (la gestion de son agenda par exemple).

Publicité
Déficit cognitif léger (MCI) - Vie quotidienne - MCI: peut-on maintenir des activités normales?

Prévention et mode de vie

Les études de populations montrent que l'activité physique, l'activité cognitive, l'absence de tabagisme et la consommation modérée d’alcool sont associées à un risque réduit de MCI. Quant à savoir si ces mesures permettent aussi de prévenir un déclin cognitif ultérieur chez les personnes présentant un MCI, les études n'ont pas clairement répondu à cette question.

Déficit cognitif léger (MCI) - Vie quotidienne - Prévention et mode de vie
Publicité

Ecrit par Emily NazionaleLire la suite: Évolution du déficit cognitif léger (MCI)

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.