backtotop

Quelles sont les conséquences de la dépression?

Dépression - Conséquences - Le risque de suicide, une conséquence de la dépression

Le risque de suicide, une conséquence de la dépression

Le suicide: un risque à ne pas négliger

15% des personnes présentant une dépression vont se suicider. On recense, chaque année en Belgique près de 2.000 suicides et de l'ordre de 25.000 tentatives de suicide. Si les femmes sont plus nombreuses à commettre une tentative de suicide, le taux de suicide réussi est trois fois plus élevé chez les hommes. Les hommes utilisent en effet des moyens plus violents. Par ailleurs, les hommes mariés se suicident moins que les célibataires. À l'inverse, le taux de suicide est plus élevé chez la femme mariée que chez la célibataire. Le lien conjugal est donc un facteur de protection pour l'homme, tandis qu'il joue un rôle inverse chez la femme.

Des signes annonciateurs du suicide

Les signes annonciateurs d'un suicide auxquels la famille et l'entourage doivent être particulièrement attentifs sont les suivants:

  • Lorsque la personne se replie sur elle-même et devient taciturne
  • Lorsque la personne exprime des idées suicidaires, lors d'une pseudo amélioration soudaine, la personne calme et apaisée, parfois même souriante, peut faire le deuil de sa vie et se préparer à commettre un suicide.

Les tentatives de suicide

Les tentatives de suicide ne doivent pas non plus être prises à la légère. Le risque de suicide est multiplié par 100 après une tentative de suicide par comparaison avec le risque dans la population générale. Une tentative de suicide sera suivie de récidive dans un cas sur deux.

Publicité

Quel est le rôle de l’entourage en cas de dépression?

La famille mise à rude épreuve par la dépression

La famille est mise à rude épreuve en cas de dépression de l'un de ses membres. La tristesse, le repli sur soi, le dénigrement, l'incapacité à assumer des tâches même simples sont difficiles à accepter. Toute la dynamique familiale est perturbée. Le conjoint, en plus d'un rôle de soutien psychologique, doit bien souvent reprendre à sa charge les responsabilités du ménage et de l'éducation. L'équilibre financier peut être perturbé par la mise en incapacité de travail. Les enfants peuvent avoir une image altérée d'un père ou d'une mère dépressif(ve), plaintif(ve), triste... et en subir les conséquences quant à leur propre développement affectif et psychologique.

Éviter l'isolement de la personne dépressive

La compréhension de l'entourage fait parfois place à la lassitude lorsque la dépression se prolonge. Les amis peuvent se faire plus rares, les réactions de rejet et d'incompréhension peuvent apparaître. Si elles sont compréhensibles, elles doivent être évitées, car elles ne font que renforcer la personnes dépressive, déjà culpabilisée, dans son sentiment d'inutilité et d'échec.

Face à cela, l'attitude idéale de l'entourage se résume en trois phrases:

  1. Ne pas moraliser
  2. Ne pas rejeter
  3. Rassurer.

Une présence compréhensive une écoute attentive sont les meilleurs alliés de la personne dépressive et de sa famille.

Dépression - Conséquences - Quel est le rôle de l’entourage en cas de dépression?
Publicité

Des conséquences sur le plan professionnel

Par définition, une dépression rend toute activité difficile, contraignante, lourde. Le repli manifesté à la maison risque d'être identique au travail. Les troubles de la concentration et de l'attention peuvent être à l'origine d'erreurs. Tristesse et auto-dénigrement ont des conséquences sur le plan professionnel.

Il convient donc d'évaluer, avec le médecin, la capacité à faire face aux tâches professionnelles. Dans certains cas, l'activité professionnelle joue un rôle de réinsertion sociale, de revalidation psychologique. Dans d'autres, elle peut être vécue comme trop stressante, trop lourde et ne pas être compatible, pendant un certain temps, avec l'état dépressif. Une mise en incapacité ne doit cependant pas être systématique, le travail peut valoriser. S'isoler au domicile, accentue les ruminations et peut s'avérer préjudiciable en cas de dépression.

Dépression - Conséquences - Des conséquences sur le plan professionnel

Les conséquences familiales et sociales de la dépression

Les conséquences familiales, sociales et professionnelles de la dépression peuvent être nombreuses:

  • Conflits conjugaux, divorce
  • Troubles sexuels: absence de désir, troubles de l'érection chez l'homme, absence de plaisir et d'orgasme chez la femme...
  • Perte d'emploi
  • Abus d'alcool (plus fréquent chez les hommes)
  • Problèmes financiers

Le traitement de la dépression doit tenir compte du contexte familial, social et professionnel de la personne. La souffrance de la famille et de l'entourage ne doit pas être négligée. Les conséquences économiques d'une dépression ne doivent pas non plus être sous-estimées et la capacité qu'a la personne dépressive à faire face, professionnellement, à sa charge de travail doit être précisément évaluée par le médecin.

Dépression - Conséquences - Les conséquences familiales et sociales de la dépression

Ecrit par Dr Philippe ViolonLire la suite: Quels traitements en cas de dépression?

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.