backtotop
News
Dermatite atopique: l’hydratation comme traitement de fond

Dermatite atopique: l’hydratation comme traitement de fond

La dermatite atopique est une maladie inflammatoire chronique de la peau. Les personnes qui en sont atteintes ont la peau particulièrement sèche et souffrent régulièrement de crises d’eczéma. La peau est alors enflammée et démange… Pour limiter ces phases désagréables, une solution simple existe: l’hydratation. 

Publicité

Normalement, la peau joue un rôle de protection naturelle contre les agressions extérieures (bactéries, virus, poussières…). Mais chez les personnes dites «atopiques», ce rôle n’est pas rempli…

Une altération de la barrière cutanée

En cas de dermatite atopique, l’épiderme présente une structure irrégulière, plus perméable, qui laisse passer davantage de substances à travers la peau. En conséquence, celle-ci est anormalement sensible aux agressions extérieures, que le système immunitaire combat grâce au phénomène d’inflammation. C’est ainsi qu’une inflammation chronique, dite «de type 2», s’installe… Les cellules qui en sont précisément à l’origine sont les lymphocytes T (un type de globules blancs). Face à l’agression, ces derniers libèrent plusieurs molécules (principalement les interleukines 4 et 13) pour indiquer au corps qu’il doit éliminer l’intrus et réparer le tissu lésé.

Entre périodes de crises et de rémission

L’inflammation chronique de la peau qui caractérise la dermatite atopique prend la forme de crises (ou poussées) d’eczéma. Les principaux symptômes sont des plaques rouges qui démangent. La peau peut également avoir un aspect très sec avec des desquamations (peau qui pèle) ou présenter des vésicules (toutes petites bulles), parfois suintantes. Les facteurs déclenchants peuvent être
- environnementaux: produits irritants comme les détergents, tissus rêches, vêtements trop serrés, air froid et sec, sueur...
- liés à une allergie: pollens, acariens, poils d’animaux, allergènes de contact d’origine chimique…

Entre deux crises (périodes de rémission), l’eczéma est plus discret, voire totalement absent. Mais il est malgré tout nécessaire de continuer à se traiter. L’objectif: combattre la sécheresse cutanée (xérose), caractéristique de la dermatite atopique.

Un traitement de fond simple: l’hydratation

Si les crises d’eczéma peuvent être traitées grâce à plusieurs options médicamenteuses efficaces, le traitement de base de la dermatite atopique quant à lui consiste en un geste ordinaire: l’hydratation de la peau. En effet, en diminuant la sécheresse de la peau, et donc en restaurant la barrière cutanée, il est possible de faire reculer les crises. Il est donc recommandé de s’enduire quotidiennement de crème hydratante de préférence neutre, c’est à dire non parfumée et contenant le moins de conservateurs possibles. De quoi joindre l’utile à l’agréable!

En savoir plus sur Dermatite atopique
Publicité