backtotop
News

Publié le 21/06/2021

Eczéma de contact ou dermatite atopique: quelles différences?

Eczéma de contact ou dermatite atopique: quelles différences?

L’eczéma de contact et la dermatite atopique sont deux formes d’eczéma très différentes même si leurs symptômes sont identiques. Comment faire la différence? Comment se soignent-elles?

Publicité

La dermatite atopique est une maladie inflammatoire chronique plurifactorielle. Elle a pour cause une prédisposition génétique et des facteurs environnementaux pouvant déclencher ou aggraver la maladie: le climat froid, tabagisme passif, stress. Cela entraîne une maladie localisée sur des zones particulières en fonction de l’âge: joues et zones de convexité (coudes, genoux) chez le bébé et le petit enfant, principalement les zones de pli (poignet, pli du coude, creux poplité) et le visage chez l’enfant plus grand et l’adulte.

Cette maladie concerne 10% des enfants et presque 5% des adultes. L’eczéma de contact, lui, est une forme d’allergie cutanée. Il se développe au contact d’une substance par un mécanisme allergique. C’est une maladie fréquente qui concerne 2 à 6% de la population.

Dermatite atopique et eczéma de contact: comment faire la différence?

Les symptômes de dermatite atopique et d’eczéma de contact sont les mêmes: plaques rouges très prurigineuses (qui démangent) avec des petites vésicules qui suintent voire des croûtes. En revanche, la localisation diffère. Les symptômes d’eczéma de contact sont strictement localisés sur une zone de contact avec un allergène précis. Il peut s’agir par exemple d’un eczéma localisé sur les lobes d’oreille ou les poignets chez les personnes sensibles au nickel présent dans les bijoux fantaisie ou d’un eczéma au niveau des mains lors d’une allergie de contact aux gants de latex. Cet eczéma peut disparaitre après la suppression de ce contact. Une dermatite atopique se manifeste par des poussées d’eczéma sur différentes zones.

À noter: une personne qui présente une dermatite atopique peut développer un eczéma de contact. Un allergène de contact qui pourrait exacerber ou rendre plus résistante la maladie va être recherché si la personne répond plus difficilement à un traitement ou si les plaques d’eczéma n’ont pas des localisations classiques, par exemple sur les mains, autour de la bouche…

Eczéma de contact et dermatite atopique: pas la même prise en charge

Pour traiter un eczéma de contact, il est essentiel d’éliminer l’agent responsable grâce à des tests cutanés (les patchs tests). Les crèmes dermo-corticoïdes appliquées pendant quelques jours vont améliorer les plaques d’eczéma. En cas de dermatite atopique, il s’agit de prendre la maladie dans son ensemble. Le traitement repose sur l’application d’émollients pour restaurer la barrière cutanée, d’anti-inflammatoires locaux lors des poussées. Éliminer des allergènes de contact a un impact mineur sur l’évolution de la maladie contrairement à l’éviction de l’allergène dans le cadre de l’eczéma de contact.

Les anti-histaminiques peuvent apporter un certain bénéfice pour soulager la composante du prurit. Cependant, dans l’eczéma de contact, ils ne sont pas recommandés. Dans la dermatite atopique, ils peuvent être proposés mais ont une efficacité modérée.

En savoir plus sur Dermatite atopique
Publicité
Suggestion d’articles
Les mécanismes de la dermatite atopique

L’atopie: un dysfonctionnement du système immunitaire L’atopie correspond à une prédisposition (…)

Dermatite atopique - Comprendre - Les mécanismes de la dermatite atopique
Crise d’eczéma: une maladie chronique qui évolue par (…)

Il ne faut pas confondre la dermatite atopique avec la dermatite de contact. Cette dernière est provoquée par (…)

Dermatite atopique - Comprendre - Crise d’eczéma: une maladie chronique qui évolue par poussées