backtotop
News

Publié le 31/05/2021

Hypercholestérolémie: comment adapter votre alimentation?

Hypercholestérolémie: comment adapter votre alimentation?

Publicité

Trop de cholestérol dans le sang est néfaste pour la santé du système cardiovasculaire. Surtout si cette hypercholestérolémie est combinée à d’autres facteurs de risque comme l’obésité, le tabagisme, l’inactivité physique… Heureusement, mieux manger peut vous aider à lutter contre un excès de cholestérol!

L’hypercholestérolémie correspond à un taux de cholestérol trop élevé. Environ 75% du cholestérol dans notre organisme est produit par notre foie et les aliments fournissent le reste. Il existe deux types de cholestérol dans notre corps:

  • le «mauvais» cholestérol LDL, qui tend à se déposer sur les parois de nos artères, lorsqu’il est en excès,
  • le «bon» cholestérol HDL, qui ramène l’excès de cholestérol vers le foie afin qu’il soit éliminé.

Lorsqu’on parle de manière générale d’un taux de cholestérol trop élevé, cela concerne avant tout le LDL.

Surveillez les matières grasses

La première règle à suivre pour diminuer le cholestérol est de réduire sa consommation de matières grasses totale. Elle ne devrait pas dépasser plus de 35% de notre apport énergétique total.

  • Les graisses trans sont à éviter, car elles contribuent à augmenter le cholestérol total et le cholestérol LDL. Soyez attentif et lisez bien la liste des ingrédients. Trans, hydrogénés, partiellement hydrogénés sont à éviter.
  • Les graisses saturées sont également une famille de gras à limiter. On les retrouve dans la viande, les charcuteries, les produits laitiers et les pâtisseries.
  • En revanche, limiter le cholestérol alimentaire que l’on retrouve dans les œufs, les mollusques, le foie… n’est plus considéré comme une mesure prioritaire. C’est l’association d’acides gras saturés et de cholestérol qui doit être évitée.

Il est intéressant de privilégier certaines graisses (monoinsaturées et polyinsaturées). On les trouve dans les huiles de colza, de soja, d’olive, dans les poissons, les fruits à coque, les graines…

D’autres aliments à privilégier

Les fibres alimentaires contribuent également à faire baisser le mauvais cholestérol. Elles sont également connues pour leurs effets positifs sur le transit intestinal, la prévention de maladies cardiovasculaires et de cancers, le contrôle de la glycémie et la gestion du poids. On les retrouve dans les fruits, les légumes et dans les céréales complètes.

Les stérols que l’on retrouve dans les produits végétaux, comme l’huile de colza, les noix et les graines ou qui enrichissent certaines margarines, ont une propriété intéressante. Leur structure chimique presque identique à celle du cholestérol leur permet de prendre sa place et donc d’entraver son absorption par l’organisme.

Bon à savoir: même si vous prenez des médicaments pour faire baisser votre taux de cholestérol, il est conseillé de continuer d’appliquer ces mesures diététiques.

En savoir plus sur Excès de cholestérol
Publicité
Suggestion d’articles
Mesure du cholestérol: quand et comment?

Prise de sang pour mesurer le taux de cholestérol Pour mesurer le cholestérol total, le cholestérol (…)

Excès de cholestérol - Diagnostic - Mesure du cholestérol: quand et comment?
Les conséquences d’un excès de cholestérol

Un taux de cholestérol trop élevé – ou (…)

Excès de cholestérol - Risques - Les conséquences d’un excès de cholestérol