backtotop
News
Maladies cardiovasculaires: l’influence du cholestérol LDL

Maladies cardiovasculaires: l’influence du cholestérol LDL

Aujourd’hui, le lien entre le cholestérol LDL, dit «mauvais cholestérol», et les maladies cardiovasculaires est évident. La preuve: une diminution du cholestérol LDL est clairement bénéfique pour les artères. Mais comment l’expliquer?

«Le cholestérol est une graisse qui circule dans le sang, sous forme de différentes particules et notamment les ‘lipoprotéines LDL’», explique le Pr Olivier Descamps, endocrinologue à l’Hôpital de Jolimont. «Ces particules peuvent traverser la paroi interne des artères et y rester prisonnières. Elles finissent par s’y oxyder et deviennent des substances étrangères au corps. Le rôle des macrophages est de les éliminer. Cependant, ceux-ci ne sachant pas le digérer, le cholestérol de ces particules LDL s’accumulent. Ceci entrainant la « mort » des macrophages. Le cholestérol se dépose alors dans la paroi des artères, et un état inflammatoire chronique commence. Ensuite, de nouveaux macrophages arriveront, accompagnés de lymphocytes, pour constituer une sorte d’abcès dans la paroi des artères, appelé ‘athérome’. L’arrivée de nouvelles particules LDL entretient le processus inflammatoire. L’athérome continue alors de grossir, et la paroi se soulève pour former une espèce de plaque».

Quelles conséquences pour les artères coronaires?

Avec le temps, au niveau des artères coronaires qui irriguent le cœur, deux évolutions sont possibles:

• soit la plaque grossit tellement qu’elle finit par réduire le diamètre intérieur de l’artère, c’est la sténose. Conséquence: à l’effort, le débit sanguin dans les coronaires n’arrive plus à apporter suffisamment d’oxygène aux muscles cardiaques. Ce phénomène appelé ischémie provoque une douleur à la poitrine: l’angine de poitrine;

• soit la plaque, fragilisée par l’inflammation chronique, se déchire. Au contact du sang, les plaquettes réagissent immédiatement et s’agrègent pour former un caillot de sang qui bouche en quelques secondes l’artère (thrombose artérielle). Conséquence: faute d’oxygène, le tissu musculaire du cœur se nécrose. C’est l’infarctus.

L’effet néfaste du cholestérol LDL: preuves à l’appui

De nombreuses études prouvent le lien entre cholestérol LDL et maladies cardiovasculaires.

«La première preuve de poids a déjà été livrée en 1912, lorsque la présence de cholestérol LDL dans les plaques d’athérome fut démontrée», explique le Pr Descamps. «Par la suite, les preuves épidémiologiques se sont multipliées. D’une part, les individus ayant souffert d’un infarctus ont un taux de cholestérol LDL plus élevé. D’autre part, les médicaments qui diminuent le cholestérol LDL - que ce soient les statines (qui ralentissent la fabrication de cholestérol), l’ézétimibe (qui réduit l’absorption de cholestérol de l’intestin) ou les anticorps monoclonaux comme le PCSK9 (qui facilitent l’élimination du cholestérol par le foie) - diminuent tous le nombre de maladies cardiovasculaires. Mais il y a aussi les facteurs génétiques: les individus avec des variantes génétiques qui augmentent le cholestérol LDL dès la naissance (l’hypercholestérolémie familiale) ont plus de maladies cardiovasculaires tout au long de leur vie. Et inversement: des variantes qui donnent des taux de LDL plus bas provoquent moins d’infarctus et d’angine de poitrine.»

Prévenir les maladies cardiovasculaires: des solutions existent

La bonne nouvelle est que le phénomène peut être inversé. Si l’on arrive à descendre le cholestérol LDL en dessous de 70 mg/dl, les plaques d’athérome régressent. Elles diminuent de taille parce qu’elles ne sont alors plus nourries par l’arrivée de nouvelles particules de cholestérol, l’inflammation diminue et la plaque diminue de volume. Mais descendre à ces taux très bas- rappelons que le taux normal est de 130 mg/dl - est réservé aux personnes ayant déjà souffert de problèmes cardiaques, afin de leur donner plus de chances de survie.

En savoir plus sur Excès de cholestérol
Suggestion d’articles
Les causes de l’excès de cholestérol

Hypercholestérolémie: le rôle de l’alimentation Une alimentation riche en cholestérol et en (…)

Excès de cholestérol - Risques - Les causes de l’excès de cholestérol
L’hypercholestérolémie familiale

Anomalie génétique L’hypercholestérolémie familiale est une maladie génétique. Elle est causée par (…)

Excès de cholestérol - Risques - L’hypercholestérolémie familiale