backtotop

Conseils pratiques

Peur des aiguilles: des solutions existent

Selon le degré de votre peur des aiguilles, plusieurs moyens et techniques peuvent vous aider. Que ce soit lors d’un vaccin, d’une prise de sang, de la pose d’une perfusion ou de l’administration de médicaments par injection.

La crainte de la douleur

Les personnes qui redoutent la douleur lors d’une piqûre peuvent demander une anesthésie locale de la peau au site d’injection. Des patchs ont été spécialement conçus à cet effet, il s’agit d’EMLA. Ces dispositifs dermiques autocollants contiennent une dose de lidocaïne/prilocaïne, un anesthésique dermique, suffisante pour endormir temporairement la peau à l’endroit de la piqûre. Si vous souhaitez de plus amples informations à ce propos, contactez votre médecin généraliste. Le patch doit être appliqué au moins 1 heure avant la piqûre sur le site d’injection. Vous ne sentirez ainsi pas ou à peine la piqûre de l’aiguille.

Les patchs peuvent être utilisés par les adultes et les jeunes, mais aussi dès la première vaccination des enfants. Ils n’auront ainsi plus peur d’avoir mal lors des prochaines injections. Ces dispositifs ont également un réel intérêt pour les personnes plus sensibles que d’autres à la douleur, comme les patients fibromyalgiques. Ils peuvent aussi être utilisés lors d’autres interventions nécessitant des aiguilles, par exemple lors d’une prise de sang, d’une perfusion ou de l’administration de médicaments par injection.

Des exercices de respiration

Se concentrer sur leur respiration peut aussi aider les personnes anxieuses à détourner leur attention de l’aiguille. Dans ce cas, la respiration abdominale est recommandée. Elle consiste, en position assise, à mettre une main sur la poitrine et l’autre sur le ventre en inspirant et en expirant par le nez de façon à gonfler le ventre tout en essayant de ne pas bouger la partie haute du thorax.

Les techniques de relaxation sont également intéressantes. Les deux techniques principales sont le training autogène de Schultz et la relaxation progressive de Jacobson, qui se pratiquent en position couchée.

La désensibilisation psychologique: un travail de fond sur la phobie

Les personnes souffrant de phobie des aiguilles peuvent bénéficier de thérapies dispensées par des psychiatres ou des psychologues spécialisés. Les thérapies cognitivo-comportementales (TCC) ont également toute leur place pour traiter les phobies. La personne acquiert les éléments nécessaires à la gestion de ses symptômes et de ses comportements.

La peur des aiguilles: encore quelques conseils

  • Parlez de votre peur à vos proches.
  • Parlez de votre phobie des aiguilles à la personne qui vous fait l’injection.
  • Ne fixez pas votre regard sur l’aiguille, regardez ailleurs.
  • Pendant la piqûre, pensez à quelque chose d’agréable ou songez à ce pourquoi il est important que vous soyez vacciné(e).
  • Détendez-vous pendant la procédure. Inspirez par le nez et expirez par la bouche calmement. Concentrez-vous sur votre respiration.
  • Accordez-vous une récompense après la piqûre.

Si vous avez des questions sur la peur des aiguilles, nous vous recommandons de prendre contact avec votre médecin généraliste. Il/Elle connaît votre situation et sait quelle solution sera la mieux adaptée pour vous.

 

 

Écrit par Anne-Sophie Glover-Bondeau

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Peur du vaccin - Conseils pratiques - Peur des aiguilles: des solutions existent