backtotop

Le traitement par cortisone

Les effets indésirables de la cortisone: comment les gérer?

Les effets secondaires de la cortisone peuvent être différents selon que l'on suit un traitement court ou prolongé mais surtout en fonction des facteurs de risques: infections, diabète, hypertension artérielle, tassement vertébral, etc. Parmi les effets secondaires les plus fréquents, citons les troubles du sommeil, en raison de l'effet excitant des corticoïdes, et une stimulation de l’appétit (grignotages). Pour des prescriptions parfois (plus) prolongées, les effets secondaires peuvent être plus nombreux: une prise de poids, un risque de diabète, une ostéoporose (surtout chez la femme de plus de 50 ans), des troubles d'ordre psychiatrique (insomnie, dépression, euphorie, troubles de l'humeur), des infections, une fonte des muscles, une pilosité, une lipodystrophie (redistribution des graisses), le fameux visage rond, voire bouffi, une fragilisation de la peau avec un risque plus élevé d’hématomes, de cicatrisation plus lente, d’acné et de sécheresse cutanée. Certaines personnes observent également une envie plus fréquente d’uriner, des œdèmes suite à une rétention d’eau et une hypertension artérielle.

Cortisone inhalée

La cortisone inhalée a beaucoup moins d’effets secondaires que la cortisone prise par voie orale.
À forte dose et au long cours, elle peut cependant provoquer des troubles de la croissance chez les enfants, augmenter les risques d’infections respiratoires, de Covid-19, de candidose et de problèmes surrénaliens chez les adultes.

Écrit par Barbara Simonlire le chapitre suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Inflammation traitée par la cortisone - Traitement - Les effets indésirables de la cortisone: comment les gérer?