backtotop

Comprendre

Leucémie myéloïde aigue - Comprendre - Le sang, sa composition, les différentes lignées sanguines

Le sang, sa composition, les différentes lignées sanguines

Le sang est un liquide qui circule à travers tout notre organisme et qui remplit diverses fonctions. Il contient différents types de cellules:

  • Les globules rouges acheminent l’oxygène des poumons jusqu’aux cellules de notre organisme, qui en ont besoin pour fonctionner et survivre. Une fois l’oxygène utilisé, il est transformé en CO2, qui est à son tour transporté par les globules rouges jusqu’au poumon où il est expulsé via la respiration;
  • Les plaquettes jouent un rôle dans la cicatrisation. En cas d’hémorragie (une coupure par exemple), elles s’agrègent pour former un caillot et interrompre l’écoulement de sang;
  • Les globules blancs font partie du système immunitaire. Monocytes, lymphocytes, granulocytes… Il en existe différents types, chacun avec une fonction bien spécifique. Ces globules blancs permettent de défendre notre organisme contre les agresseurs qui le menacent, et notamment les bactéries et les virus à l’origine d’infections ou encore les cellules cancéreuses. 
Publicité
Leucémie myéloïde aigue - Comprendre - Le sang, sa composition, les différentes lignées sanguines

La fabrication du sang grâce aux cellules souches

Le sang est fabriqué à partir de cellules souches hématopoïétiques qui se trouvent dans la moelle osseuse, une substance liquide et épaisse que l’on retrouve, comme son nom l’indique, dans certains os.

Ces cellules souches hématopoïétiques sont en quelque sorte des «cellules-mères»: elles donnent naissance à deux autres types de cellules souches qui donneront à leur tour naissance à toutes les cellules sanguines du corps humain. On distingue:

  • les cellules souches lymphoïdes, qui produisent les lymphocytes, des types de globules blancs très spécialisés, et;
  • les cellules souches myéloïdes myéloïde, qui produisent les globules rouges, certains globules blancs (monocytes, granulocytes) et les plaquettes.
Publicité

La leucémie, un cancer du sang

Qu’est-ce qu’un cancer?

Chaque jour, plusieurs milliards de cellules sont renouvelées dans notre corps. Lorsqu’une cellule de notre organisme devient trop vieille ou lorsqu’elle dysfonctionne, elle est en effet éliminée et remplacées par une cellule saine. Nos cellules se reproduisent donc en permanence. Malheureusement, des erreurs, appelées mutations, peuvent apparaître lors de ce processus, et donner naissance à des cellules anormales (cancéreuses), qui ont différentes particularités:

  • Elles perdent leur capacité à s’autodétruire lorsqu’elles deviennent trop vieilles ou lorsqu’elles dysfonctionnent (apoptose). Ce processus naturel de mort cellulaire programmée est pourtant indispensable au bon fonctionnement de notre organisme;
  • Elles se reproduisent de manière anarchique et incontrôlée, et s’accumulent, jusqu’à former dans certains cas une masse de cellules cancéreuses appelée tumeur.

Dans un premier temps, notre système immunitaire détruit ces cellules dysfonctionnelles, mais nos défenses peuvent être débordées. Les cellules cancéreuses peuvent alors proliférer. C’est le cancer.

Qu’est-ce qu’une leucémie?

Contrairement à la plupart des autres cancers qui touchent des organes «solides» (le foie ou les poumons par exemple), la leucémie touche les cellules du sang et de la moelle osseuse. Comme le sang circule dans l’organisme sous forme «liquide», ce type de cancer n’est donc pas circonscrit à une zone du corps humain et ne forme pas de tumeur à proprement parler. C’est également pour cette raison qu’on ne parle pas de métastases dans les leucémies.

En cas de leucémie, les cellules cancéreuses s’accumulent dans le sang, perturbant ainsi la production des cellules saines et prenant peu à peu leur place. Le sang ne peut alors plus remplir ses différentes fonctions.

La LMA, un type de leucémie

Il existe différents types de leucémie classés en fonction du type de cellules touchées et de leur évolution:

  • Les leucémies myéloïdes qui touchent les cellules souches myéloïdes, et donc les globules rouges, certains types de globules blancs et les plaquettes;
  • Les leucémies lymphoïdes qui touchent les cellules souches lymphoïdes et donc les lymphocytes.

Les leucémies sont également qualifiées d’aigue ou de chronique, en fonction du degré de maturité des cellules cancéreuses et de la vitesse d’évolution de la maladie.

Une évolution rapide

Une leucémie myéloïde aigue évolue très rapidement et peut provoquer, en l’absence de traitement, le décès en quelques mois. Elle touche en particulier les personnes plus âgées, et peut elle-même être divisée en plusieurs sous-types en fonction de différentes caractéristiques, comme la présence de certaines anomalies génétiques.

Écrit par Thomas CoucqLire la suite: Causes

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.