backtotop

Renforcer les muscles du dos: le rôle du kiné

Lombalgie - Au quotidien - Changer de vie

Changer de vie

Du repos... mais pas trop!

L'immobilité soulage et répare. Mais un repos excessif réduit la condition physique et amoindrit la musculature. Il s'agit donc de trouver le point d'équilibre entre l'inactivité et la reprise rapide du mouvement, fortement préconisée par le médecin. En effet, toutes les études scientifiques récentes l'ont prouvé. Il faut reprendre une activité le plus rapidement possible, même modérée. Le maintien au repos forcé est à éviter.

La peur du mouvement

Lorsqu'une personne évite tout mouvement de peur d'avoir plus mal encore et s'enferme dans cette attitude, on parle de kinésiophobie. Elle accroît le risque de lombalgie chronique et aggrave la perte de condition physique qui est souvent à la base du processus de lombalgie.

Publicité

Le rôle du kiné

Pendant la crise

En cas de lombalgie aiguë, massages et manipulations ne sont pas nécessaires. Certains étirements musculaires ou certaines manipulations prudentes et bien conduites peuvent cependant parfois soulager la douleur.

Durant cette période, le rôle du kiné est avant tout préventif. Il aide à identifier les gestes qui blessent, au travail et/ou à la maison. Il peut également débuter l'enseignement d'une gestuelle de prévention.

Dans certains cas, il importe d'adapter le mobilier ou l'outil de travail, afin de supprimer les positions à risque.

L'objectif? Ne pas se contenter de faire disparaître le symptôme, mais permettre à la personne d'intégrer une meilleure hygiène de vie, indispensable pour éviter les rechutes ou le recours à la chirurgie.

Après la crise

Une fois la crise passée, la correction des mouvements fautifs doit se poursuivre. Les étirements et le renforcement des muscles du dos et de l'abdomen peuvent également débuter. L'ensemble de cet apprentissage doit donner naissance à de nouveaux comportements et à un retour rapide à la normale des activités professionnelles, sportives et récréatives.

Lombalgie - Au quotidien - Le rôle du kiné
Publicité

A l'école du dos!

Une approche multidisciplinaire

Les "Écoles du dos" accueillent les personnes souffrant de lombalgies chroniques ou ayant subi une opération du dos. Elles associent des médecins, des kinés, des ergothérapeutes, des diététiciens et des psychologues, souvent en milieu hospitalier. Elles permettent d'aller plus loin que la kinésithérapie classique grâce, entre autres, à l'apprentissage d'une meilleure gestion de la douleur ainsi qu'à une meilleure adaptation à l'environnement domestique et professionnel.

Différentes études ont montré que les traitements les plus efficaces pour lutter contre les lombalgies allient des programmes d'exercice physique à ce type de prise en charge globale. Les traitements de rééducation des "Ecoles du dos" font l'objet d'un remboursement important, après accord du médecin conseil.

Des méthodes controversées

Les tractions, les EMG biofeedback (technique qui permet de prendre conscience de l'activité des muscles), les massages, les électrothérapies, les ultrasons, l'hydrothérapie ou encore les corsets lombaires n'ont pas prouvé leur efficacité et peuvent s'avérer dangereux. Les manipulations peuvent également être risquées dans les situations aiguës, en particulier lorsqu'elles sont réalisées sans examens radiologiques. En effet, manipuler une colonne chez un patient qui souffre de métastases cancéreuses peut avoir des conséquences catastrophiques.

Lombalgie - Au quotidien - Des méthodes controversées

Ecrit par Pascale GruberLire la suite: Quels sont les traitements du mal de dos?

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.