backtotop

Quels examens doivent être réalisés en cas de mal de dos?

Lombalgie - Diagnostic - L'histoire de la lombalgie

L'histoire de la lombalgie

De l'écoute

Pour poser un diagnostic, le généraliste, le rhumatologue ou l'orthopédiste écoute la personne souffrante, la description de ses douleurs et des moments où elles surviennent. Les histoires racontées se ressemblent souvent. Un enfant que l'on sort de son parc à jouet, un lave-vaisselle que l'on vide et' impossible de se relever!

L'examen clinique

Le médecin effectue ensuite un examen clinique: il examine et palpe le patient. Cet examen ne permet pas toujours de poser un diagnostic précis sur ce qui a provoqué la lombalgie. Mais il aide à exclure la possibilité de certaines maladies.

Publicité
Lombalgie - Diagnostic - L'histoire de la lombalgie

Les drapeaux jaunes

Un des rôles fondamentaux du médecin est d'essayer de comprendre si une douleur lombaire a un risque de devenir chronique, c'est à dire d'envahir la vie du patient durant des mois voire des années. C'est pourquoi le médecin va rechercher certains signes appelés drapeaux jaunes, signes qui risquent de favoriser la "chronification" de la lombalgie. Parmi ceux-ci:

  • état dépressif,
  • insatisfaction professionnelle et/ou soutien peu important au travail,
  • interruption de travail de longue durée...

En fonction de la présence ou non de ces "drapeaux jaunes", une prise en charge particulière du malade peut être envisagée.

Lombalgie - Diagnostic - Les drapeaux jaunes
Publicité

Les drapeaux rouges

La recherche de drapeaux rouges permet d'exclure une maladie (grave) sous-jacente.

Le médecin sera ainsi alerté en cas de:

  • lombalgie avant 20 ans ou après 55 ans,
  • douleur constante, progressive et non mécanique (qui ne s'améliore pas au repos),
  • fièvre persistante,
  • prise chronique de cortisone,
  • douleurs accentuées en position couchée,
  • antécédents de cancer,
  • perte de poids inexpliquée,
  • douleur irradiée dans la jambe.
Lombalgie - Diagnostic - Les drapeaux rouges

Quels examens?

La majorité des lombalgies n'ont pas de cause médicale clairement définie. C'est l'association de l'arthrose, d'une mauvaise utilisation de son dos et/ou d'un surpoids qui sont responsables des douleurs.

Si le médecin ne suspecte pas de maladie sous-jacente (cancer, infection...), aucun examen complémentaire n'est nécessaire. Si les douleurs persistent, des clichés de radiologie standard sont généralement effectués.

Si une pathologie sous-jacente est suspectée, un scanner, une imagerie par résonance magnétique (IRM) ou une scintigraphie osseuse peuvent être prescrits.

Lombalgie - Diagnostic - Quels examens?

Ecrit par Pascale GruberLire la suite: Renforcer les muscles du dos: le rôle du kiné

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.