backtotop

Quels sont les symptômes spécifiques de la MC et de la RCH?

Les symptômes digestifs de la maladie de Crohn

Que ce soit la maladie de Crohn ou la rectocolite hémorragique, les signes cliniques dépendent de la région intestinale touchée et de son extension.

Côté troubles digestifs, la maladie de Crohn est généralement caractérisée, lors des poussées inflammatoires, par:

  • une diarrhée parfois abondante et liquide, avec de temps en temps une perte de sang dans les selles et du mucus ou du pus lors de la défécation,
  • des douleurs et crampes abdominales,
  • des saignements digestifs: un saignement digestif haut peut se manifester par des vomissements de sang rouge ou noir (hématémèse). En cas de saignement digestif bas, le patient peut émettre par l’anus du sang rouge non digéré (rectorragie),
  • des ballonnements,
  • plus rarement: des épisodes de constipation.

Quand l’anus est atteint, des fissures, des abcès (accumulation de pus dans le tissu autour de l’anus et du rectum) ou des fistules (canal infecté entre la peau et l’anus, qui se manifeste par des douleurs et gonflements autour de l’anus) peuvent survenir.

Publicité

Les symptômes digestifs de la rectocolite hémorragique

En cas de rectocolite ulcéro-hémorragique, les symptômes les plus fréquents, sous forme de poussées inflammatoires, sont:

  • des saignements rectaux: les émissions de sang rouge par l’anus sont constantes
  • des diarrhées parfois sanglantes
  • des douleurs et crampes abdominales
  • des “faux besoins” (ténesme)

Les autres symptômes de la maladie de Crohn

D’autres symptômes généraux peuvent apparaître comme de la fièvre, une perte de poids, une grande fatigue et une pâleur avec essoufflement au moindre effort (dyspnée) dans le cadre d’une anémie.

Côté articulations, des douleurs ou inflammations sont susceptibles de se manifester au niveau des articulations moyennes (chevilles, genoux, hanches, poignets, coudes ou épaules).

Il y a aussi des atteintes possibles de la peau et des muqueuses, comme des nodules (gonflements localisés) violacés douloureux, connus sous le nom d’érythème noueux.

La maladie peut également provoquer des atteintes inflammatoires de l’œil, caractérisées par une vision floue, des larmoiements ou des douleurs avec ou sans rougeur de l’œil (uvéite).

Chez l’enfant et l’adolescent, un retard de croissance, accompagné d’une diarrhée et d’une perte d’appétit, peut faire penser à un diagnostic de maladie de Crohn.

Les autres symptômes de la rectocolite hémorragique

Comme pour la MC, la RCH se manifeste par d’autres symptômes comme de la fièvre, une anémie, une altération de l’état général et un amaigrissement.

Côté articulations, des douleurs ou inflammations sont susceptibles de se manifester au niveau des chevilles, genoux, hanches, poignets, coudes ou épaules.

Au niveau cutané, des lésions peuvent apparaître sur n’importe quelle partie du corps (Pyoderma grangrenosum).

Au niveau oculaire, une atteinte avec vision floue, larmoiements et douleurs, peut survenir.

Au niveau hépatique, une cholangite sclérosante primitive est possible. Il s’agit d’une maladie chronique, caractérisée par une inflammation et une fibrose des voies biliaires.

Tout comme pour la MC, en cas de RH, chez l’enfant ou l’adolescent, la RCH peut se manifester par un retard de croissance et de puberté.

Lire la suite: Quelles sont les complications de la maladie de Crohn et de la rectocolite hémorragique?

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.