m
backtotop

MICI: quand l’intestin s’enflamme

Maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI)

Dans la famille des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin ou MICI, il y a deux pathologies principales: la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique. Leur point commun? L’inflammation chronique de la paroi d’une partie du tube digestif.

Une maladie méconnue
Les causes de ces maladies cousines restent floues, même si l’immunité, la génétique et l’environnement jouent un rôle. Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin évoluent entre des phases de poussées (période de réapparition des symptômes) et des périodes de rémission. Lors des poussées, les symptômes courants et communs sont des douleurs abdominales et de la diarrhée. Les autres symptômes sont spécifiques à chaque patient, dépendant de sa maladie et de son étendue.

Vers une qualité de vie toujours meilleure
Aujourd’hui, on ne guérit pas de ces maladies, mais les dernières avancées thérapeutiques sont prometteuses. Les médicaments actuels permettent généralement un contrôle durable des MICI, contribuant à une qualité de vie satisfaisante pour les patients, en dehors des poussées. La chirurgie a également fait des progrès et peut représenter une solution pour certains patients. Actuellement, il est tout à fait possible de vivre normalement avec une MICI, en adaptant légèrement son mode de vie lors des poussées.