1 La maladie de Pompe | MediPedia
backtotop

La maladie de Pompe chez l'enfant et chez l'adulte

Maladies lysosomales - Pompe - La maladie de Pompe

La maladie de Pompe

Qui est touché?

Certaines populations sont plus touchées que d'autres par la maladie de Pompe.

  • On estime la fréquence à une personne touchée sur 40.000 chez les Afro-américains et chez les Hollandais,
  • une sur 50.000 chez les Chinois et une sur 150.000 chez les Australiens.

Ces chiffres sont cependant très variables d'une étude à l'autre car les symptômes de la maladie de pompe sont souvent confondus avec ceux de maladies plus courantes. Le nombre de patients souffrant de la maladie de Pompe est donc probablement, comme pour toutes les maladies lysosomales, sous-évalué.

Une maladie génétique

La maladie de Pompe est liée à une mutation du gène responsable de la production de l'enzyme alpha-glucosidase des lysosomes. Ce déficit enzymatique provoque l'accumulation, dans les lysosomes, de glycogène.

La maladie de Pompe est une maladie génétique autosomale récessive. Cela veut dire qu'il faut que les deux gènes codant pour la production d'alpha-glucosidase, présents sur les deux chromosomes 17, soient inactivés par une mutation. Si un seul des deux gènes est inactif, la personne est porteuse saine de la mutation mais ne développe pas la maladie.

Publicité

La maladie de Pompe chez l'enfant

Muscles et coeur

La maladie de Pompe peut apparaître à tout âge. On reconnaît cependant une forme infantile et une forme adulte. De manière générale, la maladie de Pompe se caractérise par une atteinte des cellules musculaires et du coeur.

Symptômes précoces

Dans la forme infantile, les premiers symptômes apparaissent vers un mois et demi à deux mois:

  • difficultés à nourrir le bébé,
  • difficultés à avaler,
  • infections respiratoires,
  • hypotonie (bébé mou), faiblesse musculaire
  • peu de mouvements.

La forme infantile s'accompagne également d'une atteinte du muscle cardiaque qui est généralement hypertrophié (taille augmentée).

Les autres symptômes sont:

  • élargissement de la langue,
  • augmentation de la taille du foie,
  • déficit d'audition.

Mauvais pronostic

Le pronostic des formes infantiles est généralement mauvais. Les enfants souffrant de maladie de Pompe vivent rarement au-delà de un an.

Maladies lysosomales - Pompe - La maladie de Pompe chez l'enfant
Publicité

La maladie de Pompe chez l'adulte

La maladie de Pompe peut apparaître à tout âge et la subdivision entre formes adulte et infantile est un peu artificielle. Cependant, les formes très précoces, apparaissant dans les premières semaines de vie, sont généralement associées à une atteinte cardiaque et à un décès avant un an, alors que les formes plus tardives sont de meilleur pronostic. On considère généralement que si les premiers symptômes apparaissent après l'âge de six mois, la forme est dite tardive, sans atteinte cardiaque. Chez les adultes, la maladie touche avant tout les muscles, entraînant des troubles de la mobilité pouvant aller jusqu'au confinement en chaise roulante. Les muscles respiratoires, dont le principal, le diaphragme, sont également atteints nécessitant, après plusieurs années d'évolution une aide respiratoire externe (ventilation).

Maladies lysosomales - Pompe - La maladie de Pompe chez l'adulte

Diagnostic de la maladie de Pompe

Maladie de Pompe chez l'enfant

Les nourrissons souffrant de forme précoce de la maladie de Pompe présentent des symptômes caractéristiques. Les bébés sont "mous", présentent des difficultés de succion et de déglutition, la radiographie du thorax montre un coeur très augmenté de volume...

Comme chez l'adulte, la prise de sang peut mettre en évidence des signes de "souffrance" musculaire (augmentation des enzymes CPK).

Maladie de Pompe chez l'adulte

Chez l'enfant, l'adolescent et l'adulte, les symptômes de la maladie de Pompe peuvent souvent être confondus avec d'autres maladies. Les symptômes musculaires (difficultés à marcher, courir, à monter les escaliers) et pulmonaires (infections) ne sont, en effet, pas spécifiques d'une maladie de Pompe.

Dosage enzymatique et analyse génétique

Le diagnostic peut être posé par une analyse de l'activité enzymatique de l'alpha-glucosidase. Cette analyse se réalise sur des cellules appelées fibroblastes que l'on obtient, notamment, par biopsie de peau. D'autre part, un simple test sur papier buvard (Blood Spot Test), rapide et facile - une goutte de sang recueillie au bout d'un doigt est déposée sur le papier buvard qui sera envoyé pour analyse - permet déjà de donner une idée de l'état de l'activité enzymatique. L'analyse génétique est utile en complément à l'analyse enzymatique. L'analyse génétique est d'ailleurs nécessaire pour réaliser un éventuel diagnostic anténatal de la maladie chez un futur enfant d'un couple de porteurs sains.

Maladies lysosomales - Pompe - Diagnostic de la maladie de Pompe

Ecrit par Dr Philippe ViolonLire la suite: Symptômes et conséquences de la maladie de Fabry

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
En Vidéos