Définition

Mal de tête ou migraine: quelles différences?

Mal de tête ou migraine: quelles différences?

Le mot «migraine» est utilisé souvent à mauvais escient comme synonyme de «mal de tête». Tous les maux de tête sont loin d’être des migraines. La migraine se différencie de la majorité des maux de tête par l’intensité des douleurs et le véritable handicap qui en découle.

La migraine se caractérise par des douleurs sévères, souvent unilatérales (d’un côté de la tête) et accompagnées d’autres symptômes tels que:

  • l’intolérance à la lumière (photophobie),
  • au bruit (phonophobie),
  • aux odeurs (osmophobie),
  • des nausées et parfois des vomissements.

Autant de symptômes qui obligent souvent le patient migraineux à s’isoler et à éviter toute stimulation lumineuse ou sonore.

Fréquence variable des crises

Certains migraineux ne présentent pas plus d’une ou deux crises par an. D’autres, par contre, en font plusieurs par mois voire par semaine. La majorité des migraineux présentent au moins deux crises ou plus par mois.

Pour les uns, les migraines arrivent avec une régularité de montre suisse. C’est le cas de certaines femmes qui présentent des migraines strictement liées aux règles. Pour les autres, des périodes de migraine fréquentes sont suivies par d’autres, parfois longues, sans douleur.

La durée de la crise est également très variable. La majorité des patients présentent des crises pendant 4 à 24 heures mais d’autres souffrent parfois plusieurs jours en l’absence de traitement.

La migraine, une maladie qui touche plus souvent les femmes

La migraine, une maladie fréquente

Selon les études, la prévalence de la migraine est de 4 à 6% chez les hommes et de 13 à 25% chez les femmes. Pour les deux sexes confondus, la migraine touche 8 à 12% de la population, soit plus d’un million d’habitants en Belgique.

Les femmes plus que les hommes

Les femmes sont plus touchées que les hommes par la migraine. Les raisons en sont mal connues mais le contexte hormonal joue un rôle modulateur important chez les femmes. À l’âge de 20 ans, la proportion femme/homme atteint de migraine est de 2/1. À 40 ans, elle est de 3,3/1. La migraine n’en est pas pour autant une maladie spécifiquement féminine.

La migraine, une maladie de jeunesse

La migraine est une maladie qui débute tôt dans la vie. 90% des migraineux ont présenté leurs premiers symptômes avant 40 ans mais les débuts peuvent être très précoces, dans la petite enfance.

La migraine: un vrai handicap

La migraine est une malade bénigne: elle ne tue pas. Mais elle n’est pas banale pour autant. La migraine constitue pour beaucoup un véritable handicap qui se manifeste à tous niveaux: professionnel, familial et social. Dans la vie professionnelle, plus de 70% des migraineux signalent «une perte d’efficacité» pendant une crise et près de 12% déclarent devoir stopper le travail. Les migraines n’épargnent pas les soirées, ni les week-ends, bien au contraire.

Pour 30 à 40% des patients, les symptômes sont à ce point difficiles à supporter qu’ils doivent s’aliter durant la crise.

Ecrit par Dr Philippe Violonlire le chapitre suivant

Publicité
Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Migraine - Définition - Mal de tête ou migraine: quelles différences?
Publicité