Migraine

Traitements

La toxine botulique

La toxine botulique (ou botulinique), connue depuis le début du XIXe siècle, est associée à une malade grave: le botulisme. Cette toxine provoque en effet une paralysie des muscles avec lesquels elle entre en contact.

Cette propriété fait que la toxine botulique est utilisée en médecine dans plusieurs maladies neurologiques qui provoquent e.a. des contractions involontaires et douloureuses des muscles.

L’efficacité de la toxine botulique dans le traitement de la migraine chronique a été reconnue récemment et confirmée par plusieurs études. Elle bloque aussi la libération des neurotransmetteurs liés à la douleur dans le but de prévenir les crises de migraine.

Étant donné le coût de cette toxine, son utilisation délicate par injections au niveau de plusieurs zones de la tête et du cou, son usage est limité en tant que traitement préventif (traitement de fond) à certains cas de migraines chroniques, c’est-à-dire des patients réfractaires aux autres traitements et qui présentent au moins 15 jours de céphalées par mois dont 8 qui correspondent aux critères de la migraine.

Les effets secondaires sont rares mais les injections doivent être répétées toutes les 12 semaines (3 mois).

Les injections de toxine botulique (31 sites d’injection au niveau de la tête, de la face et de la nuque) doivent être administrées par un neurologue expérimenté. Le médecin doit avoir une bonne connaissance de la migraine chronique afin de bien pouvoir utiliser la toxine.

Il s’agit en tout cas d’un nouvel espoir pour des patients extrêmement handicapés par leurs migraines chroniques.

Ecrit par Dr Philippe ViolonLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
La toxine botulique | Botulinetoxine
Les maladies de A à Z