backtotop

Oeil irrité

Oeil irrité ou œil infecté : comment faire la différence?

Démangeaisons, picotements, brûlures, sensation d’avoir du sable sous les paupières, vision trouble, sensibilité exacerbée à la lumière (photophobie), douleurs aiguës ou lancinantes, œil rouge et gonflé, secrétions inhabituelles, collantes ou purulentes, sont les symptômes les plus couramment rencontrés dans les atteintes oculaires.

Il n’est cependant pas toujours facile de savoir à quoi ils se rapportent, car leurs causes peuvent être très diverses. Leur point commun est qu’ils affectent la surface de l’œil et la production des larmes. Il est néanmoins important de pouvoir mettre le doigt sur la cause sous-jacente afin de traiter efficacement le problème.

Il existe heureusement aujourd’hui un large éventail de solutions pour soulager ce type de problèmes et retrouver rapidement un confort oculaire.

Il peut être difficile de faire la différence entre un œil infecté et un œil irrité parce que les symptômes qui en résultent sont généralement assez similaires.

Certains signes peuvent toutefois évoquer une infection:

  • Des écoulements spécifiques en cas d’infection bactérienne de l’œil : écoulements purulents (jaunâtres ou verdâtres), croûtes sales, yeux « collés » (surtout au réveil)…
  • Une asymétrie dans les symptômes en cas d’infection virale ou d’inflammation à l’intérieur de l’œil. Une conjonctivite virale, par exemple, se manifeste le plus souvent d’abord au niveau d’un œil, puis de l’autre. Une inflammation dans l’œil peut, pour sa part, entraîner une forte sensibilité à la lumière d’un côté seulement.
  • Une constance des symptômes, contrairement à un œil sec dont la symptomatologie est souvent fluctuante.

Écrit par Aude DionLire l’article suivant

Publicité
Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Oeil infecté, irrité ou sec - Oeil irrité - Oeil irrité ou œil infecté : comment faire la différence?
Publicité