backtotop

Oeil sec

Comment soulager efficacement un œil sec?

  • Traiter la cause

Traiter la cause sous-jacente au problème de sécheresse oculaire à l’aide de mesures adaptées à la situation (prise en charge de la maladie auto-immune, du déséquilibre hormonal, de l’allergie ou de l’infection oculaire, par exemple).

  • Soins et hygiène de l’œil

Une compresse ou lingette stérile enduite de sérum physiologique peut être utilisée quotidiennement pour nettoyer les paupières et les cils.

Il existe également des lingettes stériles à usage unique, prêtes à l’emploi, qui sont efficaces en cas d’inflammation, d’infection, d’allergie, ainsi que pour l’hygiène de l’œil en général. Outre leur pouvoir nettoyant, ces lingettes spécifiques possèdent des propriétés hydratantes et protectrices.

Il est important de se nettoyer soigneusement les mains avant de procéder au nettoyage des yeux.- Les substituts lacrymaux («larmes artificielles»)

Les substituts lacrymaux permettent de compenser la mauvaise qualité des larmes, de contrer l’évaporation de la couche aqueuse du film lacrymal et de lubrifier la surface de l’œil.

Il existe des substituts lacrymaux sous forme de collyres (gouttes), de spray ou encore de gel.

  • Les lunettes correctrices d’appoint

Prescrites par l’ophtalmologue, elles peuvent aider à soulager les yeux secs en atténuant la fatigue oculaire.

  • Le traitement par lumière pulsée (IPL – intensed pulsed light)

Proposé par l’ophtalmologue, ce traitement innovant permet de désobstruer et de stimuler les glandes de Meibomius par effet thermique. En moyenne, une amélioration peut déjà être observée après quatre séances.

  • La micronutrition

Un apport en acides gras essentiels (comme les oméga-3) peut améliorer la qualité de la couche lipidique du film lacrymal dans certains cas.

Au menu? Saumon, truite, sardines, thon, noix, huiles de colza ou de soja, graines de lin… Ces acides gras essentiels existent également sous forme de compléments alimentaires, mais mieux vaut en discuter avec son médecin au préalable, notamment pour éviter tout risque d’interaction médicamenteuse.

Oeil sec: les bons gestes au quotidien

  • Moins d’écran

Face à un écran, notre fréquence de clignement diminue de manière substantielle. Or chaque clignement permet de restaurer le film lacrymal et de protéger les yeux des poussières et autres petites particules qui pourraient venir l’irriter.

La solution ? Adopter un rythme de cycles de travail de 50 minutes sur écran, suivies de 10 minutes hors écran (sur un support papier, par exemple).

  • Exprimer les glandes de Meibomius

Grâce à ce geste simple : fermer les yeux et serrer les paupières très fort pendant quelques secondes avant d’ouvrir à nouveau les yeux. À répéter 5 à 20 fois d’affilée, quelques fois dans la journée. L’exercice permet d’améliorer la qualité du film lacrymal en stimulant la sécrétion naturelle de lipides par les glandes de Meibomius.

Autre possibilité : placer des compresses ou lingettes stériles préalablement chauffées sur les yeux fermés pendant au moins une minute et presser délicatement le bord de la paupière avec les doigts.

  • Éviter de se frotter les yeux de manière trop énergique et/ou trop fréquemment

Un frottement récurrent peut entraîner un kératocône (trouble induit par la déformation répétée de la cornée).

Écrit par Aude Dionlire le chapitre suivant

Publicité
Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Publicité