Psoriasis

Symptômes

Pas un, mais des psoriasis

Des symptômes variables

Les manifestations du psoriasis sont très variables d’un patient à l’autre. Dans la plupart des cas, le psoriasis se caractérise principalement par des lésions cutanées d’apparence blanchâtre (squames) qui recouvrent des zones de peau rouge. Ces lésions provoquent d’importantes démangeaisons (prurit) chez une proportion importante de patients. Dans certaines localisations (plante des pieds par exemple), les lésions peuvent entraîner des douleurs et des difficultés à se mouvoir. Dans 20% des cas, l’atteinte cutanée s’accompagne d’une atteinte articulaire (arthrite psoriasique).

Le psoriasis peut prendre différentes formes, toucher différentes zones du corps et présenter différents degrés de sévérité. Selon ces différents critères, la maladie peut avoir des répercussions mineures ou majeures sur la qualité de vie.

Le psoriasis vulgaire (en plaques)

Le psoriasis dit vulgaire est la forme la plus fréquente de psoriasis. La lésion typique est une plaque érythémato-squameuse, c'est-à-dire une plaque rouge, bien délimitée, de forme ovale ou arrondie, recouverte de morceaux de peau blanchâtres qui se détachent. La partie de peau qui se détache (squame) peut être très épaisse et laisse en dessous une zone de peau rouge. La taille et le nombre de ces lésions sont variables (de la taille d’une goutte à celle d’une pièce de monnaie et même parfois beaucoup plus grandes). Les zones les plus fréquemment atteintes sont les zones exposées aux frottements: coudes et bords externes des avant-bras, genoux, faces externes des jambes, région lombo-sacrée (bas du dos), cuir chevelu et ongles. On distingue:

  • le psoriasis vulgaire de type 1, qui apparaît généralement avant 30 ans,
  • le psoriasis de type 2a, qui apparaît entre 30 et 60 ans,
  • le psoriasis de type 2 b (plus rare), qui apparaît seulement après 60 ans.

Le psoriasis en gouttes

Lorsque le psoriasis apparaît chez les enfants, il prend généralement la forme d’un psoriasis en gouttes. Ce psoriasis, plus fréquent chez les filles, apparaît souvent après une infection par streptocoque (angine ou pharyngite). Les plaques sont petites (moins d’un centimètre) et en forme de larmes. Elles sont souvent disséminées sur le tronc, les bras et les jambes.

Le psoriasis pustuleux

Cette forme très particulière et peu fréquente de psoriasis se caractérise par des pustules jaunâtres (petites «bulles» remplies de pus). Ces pustules stériles (donc non infectieuses) sont généralement localisées au niveau de la paume des mains et/ou de la plante des pieds. Lorsqu’elles touchent l’ensemble du corps, il s’agit d’une atteinte grave, avec un état de santé général altéré, de la fièvre et souvent des atteintes articulaires.

Le psoriasis érythrodermique

Ce psoriasis généralisé atteint plus de 90% de la peau. La desquamation est abondante et la peau peut être uniformément rouge (érythrodermie). Il s'agit d'une forme grave de psoriasis qui peut entraîner des pertes de protéines par l’élimination massive des squames, des dérèglements de la température corporelle jusqu’à mettre en jeu le pronostic vital.

Le rhumatisme psoriasique

Dans au moins 20% des cas, le psoriasis s’accompagne d’une atteinte articulaire douloureuse. Cette arthrite spécifique touche en particulier les articulations des doigts et des orteils. La colonne vertébrale peut également être atteinte, de même que les articulations sacro-iliaques. Cette atteinte rhumatismale apparaît dans 75% des cas après l’atteinte cutanée. Elle s’expliquerait par un phénomène auto-immun commun, dans lequel l’organisme attaque ses propres composants (la peau mais aussi les articulations).

Lire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Pas un, mais des psoriasis | Niet één, maar veel soorten psoriasis
Les maladies de A à Z