1 Comment arrêter de fumer? | MediPedia
backtotop

Comment arrêter de fumer?

Tabagisme - Autres traitements - Accompagnement psychologique à l’arrêt du tabac

Accompagnement psychologique à l’arrêt du tabac

Pourquoi un accompagnement psychologique?

Le tabagisme est également une dépendance psychologique et comportementale. S’en libérer demande un réel travail sur soi-même. La plupart des gens arrêtent de fumer sans aide extérieure, et il n’existe aucune thérapie offrant une garantie totale de réussite du sevrage tabagique. Toutefois, plusieurs études ont démontré que l’association d’un traitement médicamenteux et d’un accompagnement psychologique offre les meilleurs taux de réussite. Soit 25 à 35% d’abstinence au bout d’un an. 

Arrêt du tabac: l’entretien motivationnel

L’entretien motivationnel est une discussion entre une personne ambivalente (par rapport à l’arrêt du tabac, par exemple) et un professionnel de la santé, comme un tabacologue. Il s’agit de construire et/ou de renforcer la motivation du patient en mettant à jour les raisons pour lesquelles il souhaite arrêter, les avantages et difficultés du sevrage, les causes des échecs d’éventuelles tentatives passées, etc.  

La thérapie comportementale pour arrêter de fumer

Les thérapies cognitivo-comportementales consistent à travailler sur les croyances et connaissances d’une personne sur un comportement problématique (ici, le tabagisme). Elles jouent également sur les habitudes qui y sont liées, afin de modifier ou de supprimer celles-ci, éventuellement en mettant en place une ou plusieurs stratégies de remplacement.
Exemple: dès que vous êtes stressé(e), vous allumez une cigarette, parce que cela vous détend (croyez-vous). En vérité, le tabac a l’effet inverse: c’est un excitant, un psychostimulant. Si vous en avez conscience, vous pourrez plus facilement vous abstenir de fumer en cas de stress, par exemple en faisant des exercices de respiration à la place. 

Publicité
Tabagisme - Autres traitements - Accompagnement psychologique à l’arrêt du tabac

Les thérapies alternatives pour arrêter de fumer

La méditation en pleine conscience («mindfulness»)

La méditation en pleine conscience est une forme d’entraînement à l’attention, «un état de conscience qui résulte du fait de porter son attention, intentionnellement, au moment présent, sans juger, sur l’expérience qui se déploie moment après moment» (J. Kabat-Zinn, 2003).
Depuis quelques années, cette technique est en vogue dans la prise en charge des problèmes de dépendance, et notamment du tabagisme. Selon certaines études, elle serait même plus efficace que le programme de sevrage tabagique standard, mais les preuves manquent pour l’affirmer avec certitude.

L’hypnose et l’autohypnose

L'hypnose correspond à une modification temporaire de l’état de conscience. Une situation au cours de laquelle l'attention est focalisée sur une sensation ou une image, et la conscience de l’environnement diminuée. L’hypnose permet un accès plus aisé aux mécanismes inconscients et l’utilisation de suggestions à but thérapeutique.
Cet état peut également être atteint sans l’aide d’un tiers: on parle alors d’autohypnose.
D’aucuns estiment que l’hypnose peut être efficace dans l’aide au sevrage tabagique, mais les études manquent pour étayer cette affirmation. 

Tabagisme - Autres traitements - Les thérapies alternatives pour arrêter de fumer
Publicité

La cigarette électronique: utile pour arrêter de fumer?

Qu’est-ce qu’une cigarette électronique?

La cigarette électronique, ou e-cigarette, est un dispositif électronique générant une vapeur destinée à être inhalée. À la différence de la cigarette traditionnelle, cette vapeur ne résulte pas d’une combustion, mais du léger échauffement d’un liquide qui peut être aromatisé (goût de tabac, de fruit, d’épice, etc.) et contenir ou non de la nicotine.  

Polémique autour de la cigarette électronique

Révolution dans la lutte contre le tabagisme pour les uns, produit potentiellement dangereux pour les autres, la cigarette électronique fait débat. Ses détracteurs déplorent l’absence de contrôle sur sa fabrication et sa commercialisation. Ils soupçonnent même certaines marques de contenir des substances potentiellement toxiques (mais non cancérigènes). Ses défenseurs, par contre, louent son efficacité pour un sevrage tabagique «en douceur».

Dangereuse, la cigarette électronique?

À ce jour, aucune étude au long cours n’a encore pu prouver l’innocuité ou, au contraire, la toxicité à long terme de la cigarette électronique. Toutefois, en l’absence de combustion (et donc de monoxyde de carbone, de goudrons, etc.), la cigarette électronique est très probablement moins nocive pour la santé qu’une «vraie» cigarette.

Tabagisme - Autres traitements - La cigarette électronique: utile pour arrêter de fumer?

Ecrit par Candice Leblanc

Publicité
Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.