backtotop

Les critères de diagnostic du TDAH

TDAH - Diagnostic - L'entretien avec le spécialiste

L'entretien avec le spécialiste

Un diagnostic précoce

Un diagnostic précoce permet la prise en charge des symptômes. Le pronostic est donc meilleur. Chez l'adulte, le diagnostic est effectué trop souvent tardivement. Les symptômes d'inattention, d'hyperactivité et d'impulsivité sont "cachés" par des plaintes anxiodépressives, des problèmes de dépendance à l'alcool, aux médicaments et par un sentiment de dévalorisation, qui constituent dans la plupart des cas les premiers motifs de consultation.

Retracer l'histoire du patient

L'entretien avec un pédopsychiatre, un neuropédiatre ou un psychiatre est la base de la mise au point. Le médecin s'attachera à retracer l'histoire des manifestations d'hyperactivité, d'inattention et d'impulsivité depuis la naissance. Il notera les événements potentiellement traumatisants et considérera tous les domaines d'activité du patient, en famille, à l'école chez l'enfant et au travail chez l'adulte.

Les sources d'information

L'intensité du TDAH varie fortement en fonction de l'environnement. Lors d'un premier entretien, le patient peut se montrer calme et attentif!

Des sources d'information, autres que le patient lui-même, sont essentielles pour attester de certaines manifestations, considérées par l'hyperactif comme normales car présentes depuis toujours.

Les parents et les enseignants sont donc mis à contribution. Chez l'adulte, les éclaircissements rapportés par le conjoint sont riches d'enseignement!

Publicité

Autres méthodes de diagnostic

Les examens cliniques et paracliniques

Un examen physique est justifié à la recherche de maladies (telles que la neurofibromatose, l'hyperthyroïdie) pouvant expliquer certaines manifestations.

L'épilepsie, plus particulièrement l'épilepsie de type absence de l'enfant, peut également mimer un trouble attentionnel. Le diagnostic différentiel sera facilement fait par la réalisation d'un électro-encéphalogramme.

Les tests neuropsychologiques

Très souvent pratiqués chez les enfants, ces tests ne donnent pas le diagnostic de TDAH mais permettent de faire un "état des lieux" des capacités d'attention, d'apprentissage, de mémoire auprès d'un(e) psychologue spécialisé(e) dans ce type de tests.

Ils permettront de déterminer les "chantiers" à prendre en charge dans une éventuelle rééducation. Étant donné leur fréquente association avec le TDAH, tout problème de lecture, d'écriture et de calcul devra faire l'objet d'une évaluation précise.

Test d'intelligence

Enfin, un test d'intelligence (Quotient Intellectuel) est généralement indiqué. Dans de rares cas, il permettra de rectifier le diagnostic de TDAH pour celui de retard mental. Chez l'adulte, les tests sont rarement utilisés car leurs résultats sont presque toujours dans la normale. Par ailleurs, il faut, chez l'enfant, garder à l'esprit que même si le résultat des tests n'est pas satisfaisant, dans le cas du TDAH, cela peut justement être lié à un manque d'attention plutôt qu'à un déficit d'intelligence.

TDAH - Diagnostic - Autres méthodes de diagnostic
Publicité

Les critères de diagnostic du TDAH

Des manifestations peu spécifiques

Le TDAH est une maladie hétérogène. Ses manifestations sont peu spécifiques. Il est donc important de s'accorder sur un certain nombre de critères acceptés de tous les spécialistes du TDAH. Le DSM-IV est une classification des maladies mentales et psychiatriques qui fait l'objet d'un large consensus international. Le diagnostic de TDAH est posé à partir du moment où six (ou plus) des symptômes d'inattention ou d'hyperactivité-impulsivité ont persisté pendant au moins 6 mois, à un degré qui est inadapté.

Les symptômes d'inattention

  • souvent, ne parvient pas à prêter attention aux détails, ou fait des fautes de distraction dans les devoirs ou d'autres activités
  • a souvent du mal à soutenir son attention au travail ou dans les jeux
  • semble souvent ne pas écouter quand on lui parle personnellement
  • souvent, ne se conforme pas aux consignes et ne parvient pas à mener à terme ses devoirs scolaires, ses tâches domestiques ou ses obligations professionnelles (cela n'est pas dû à un comportement d'opposition, ni à une incapacité à comprendre les consignes)
  • a souvent du mal à organiser ses travaux ou ses activités
  • souvent, évite, a en aversion, ou fait à contrecœur les tâches qui nécessitent un effort mental soutenu (comme le travail scolaire ou les devoirs à la maison)
  • perd souvent les objets nécessaires à son travail ou à ses activités (par ex. jouets, cahiers de devoir, crayons, livres ou outils)
  • souvent, se laisse facilement distraire par des stimulus externes
  • a des oublis fréquents dans la vie quotidienne

Symptômes d'hyperactivité/impulsivité

  • Hyperactivité
    • remue souvent les mains ou les pieds, ou se tortille sur son siège
    • se lève souvent en classe ou dans d'autres situations où il est supposé rester assis
    • a souvent du mal à se tenir tranquille dans les jeux ou les activités de loisir
    • souvent, court ou grimpe partout, dans des situations où cela est inapproprié (chez les adolescents ou les adultes, ce symptôme peut se limiter à un sentiment d'impatience motrice)
    • est souvent "sur la brèche" ou agit souvent comme s'il était "monté sur ressorts".
    • parle souvent trop
  • Impulsivité
    • laisse souvent échapper la réponse à une question qui n'est pas encore entièrement posée
    • a souvent du mal à attendre son tour
    • interrompt souvent les autres ou impose sa présence (par ex. fait irruption dans les conversations ou dans les jeux)

Autres éléments à prendre en compte:

  • Certains des symptômes d'hyperactivité-impulsivité ou d'inattention ayant provoqué une gêne fonctionnelle doivent être présents avant l'âge de 7 ans.
  • Présence d'un certain degré de gêne dans le fonctionnement quotidien liée aux symptômes dans deux, ou plus de deux types d'environnement différents (par ex. à l'école, au travail ou à la maison)
  • Mise en évidence claire d'une altération cliniquement significative du fonctionnement social, scolaire ou professionnel.
TDAH - Diagnostic - Les critères de diagnostic du TDAH

Lire la suite: Comment traiter le TDAH?

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.