News

Swab2Know: dépistage du VIH gratuit et anonyme | Swab2Know: gratis en anonieme opsporing van HIV

Swab2Know: dépistage du VIH gratuit et anonyme

L’Institut de Médecine Tropicale a mis au point un test salivaire facilitant le dépistage du VIH. Proposé dans le cadre du projet Swab2Know, ce test permet de toucher le public homosexuel masculin.

Publicité

Un test de dépistage du VIH gratuit, rapide et anonyme

Malgré des campagnes de prévention ciblées, le VIH reste pour beaucoup de personnes un monstre devant lequel elles préfèrent fermer les yeux! Pourtant, le dépistage précoce du VIH reste fondamental pour assurer l’efficacité du traitement. Pour faciliter le dépistage du SIDA, l’Institut de Médecine Tropicale (IMT) d’Anvers a mis au point un test salivaire qui détecte les anticorps spécifiques dirigés contre le VIH dans la salive.

«Le test salivaire est un test d’orientation diagnostique. Il donne uniquement une première indication», précise Tom Platteau, chercheur à l’IMT. «Seule une analyse de sang permet de poser un diagnostic définitif. Si le test salivaire est positif, nous proposons à la personne d’effectuer une prise de sang pour confirmer le résultat, et nous établissons un trajet de soins pour son suivi. Tous les 3 à 4 mois, les personnes peuvent se faire re-tester si le test est négatif.»

Où effectuer ce test de dépistage rapide?

L’IMT, en collaboration avec le centre flamand d’expertise sur la santé sexuelle Sensoa, propose pour le moment ce test gratuitement et anonymement à Anvers, dans des endroits fréquentés par les hommes homosexuels. Les résultats sont disponibles sur demande une semaine plus tard. Depuis septembre 2013, l’IMT propose aussi un kit de test via le site internet de Swab2Know. Ce kit est envoyé par la poste. Il est accompagné d’un mode d’emploi et d’un code unique permettant de consulter le résultat en ligne une semaine après le renvoi du test.

«Ce test salivaire est utilisé uniquement pour les groupes cibles à haute prévalence du VIH, c’est-à-dire que plus de 1% du groupe est atteint», poursuit Tom Platteau. «En Belgique, seuls les hommes homosexuels et les migrants d’origine subsaharienne sont donc concernés.» Dans le reste de la population, seul le test de dépistage classique par prise de sang est indiqué. Le risque de résultats faux-positifs – le test est positif alors que vous n'êtes pas infecté par le VIH – est en effet plus élevé avec le test salivaire.

La collaboration entre associations est importante

Lors de chaque action menée auprès des homosexuels, un collaborateur de Sensoa est présent pour encourager l’utilisation du test. «Le projet Swab2Know est unique parce qu’il s’adresse directement au public cible», commente Boris Cruyssaert, responsable presse chez Sensoa. «Beaucoup d’homosexuels redoutent de se faire tester via le circuit médical habituel. Ce test rapide et gratuit peut les inciter à effectuer quand même la démarche.»

Le projet Swab2Know est aussi porté par des partenaires de la communauté homosexuelle, ce qui en augmente le succès auprès de ses membres.

Projet Swab2Know: le terrain d’action s’élargit

«Pour l’instant, nous sommes surtout actifs dans les milieux noctambules anversois. Mais nous allons démarrer cette année des projets similaires dans d’autres villes. Via notre site internet, nous atteignons un large public homosexuel masculin qui sinon resterait sur la touche. C’est une bonne chose.

Pour de plus amples informations surfez sur www.swab2know.be.

Publicité
En Vidéos
Le cycle viral du VIH
Les maladies de A à Z