backtotop

Traitements par type de plaie

Perforations

Les plaies par perforation sont souvent le lot des bricoleurs en herbe et des couturières, car elles sont le plus souvent provoquées par des punaises, des clous, des aiguilles. Le risque infectieux est important, même en cas de petites perforations.

Petite plaie par perforation

Les trois étapes de soins de plaies sont à respecter  (voir chapitre 2).

Lavez, rincez et séchez la plaie. Désinfectez la plaie avec un antiseptique cutané adapté. Couvrir la plaie d’un pansement stérile imperméable si vous devez continuer vos tâches.
Être en ordre de vaccination contre le tétanos est ici primordial. Si votre dernier rappel date de plus de 10 ans ou si vous n’êtes pas vacciné, il faudra sans doute envisager de vous administrer des gammaglobulines antitétaniques, pour une protection immédiate.
Consultez un médecin dès les premiers signes d’infection: rougeur, chaleur, douleur, gonflement, suintement, etc.

Plaie grave par perforation

Lorsque la plaie par perforation est plus grave, plus profonde, plus importante en superficie cutanée, il convient avant tout d’arrêter le plus vite possible le saignement à l’aide d’une compresse stérile en maintenant l’endroit sous pression durant au moins dix minutes.

Par la suite, les trois étapes de soins de plaies sont à respecter (voir chapitre 2).

Lavez, rincez et séchez la plaie. Désinfectez ensuite la plaie avec un antiseptique cutané adapté. Couvrez la plaie d’un pansement stérile.
La vaccination anti-tétanos est essentielle.
Consultez un médecin rapidement car il se pourrait qu’en profondeur, un nerf, un tendon ou une artériole soit touchée. Des points de suture seront parfois nécessaires, tout comme une antibiothérapie locale ou orale.

Écrit par Barbara SimonLire l’article suivant

Publicité
Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Publicité